UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Journées du Patrimoine : la Maison de Maurras toujours fermée, le scandale continue à Martigues (I/II)

Nous avons contacté la Mairie, le Musée Ziem (qui, en théorie , "gère" la Maison et le Jardin, et leurs visites), nous nous sommes rendus sur place (en Mairie) : le résultat est clair, net et sans appel : cette année encore, Maison et Jardin sont "fermés" aux visites, officiellement pour des "raisons de sécurité" ou alors - c'est selon l'interlocuteur... - pour "des travaux", qui vont durer "oh, là, là, monsieur, au moins deux ans... !" 

Donc, le "scandale Maurras" continue...

Un lieu superbe, chargé d'émotion, d'histoire et de sens est interdit de fait par une sorte de dernier mur de Berlin en Europe. Par une municipalité qui ne s'honore pas en agissant de la sorte; et qui propage même des mensonges, comme lorsque ce représentant de la Mairie déclare à Franz-Olivier Giesbert, que nous avons accompagné à Martigues, pour son émission avec Ardisson :  

« Nous ce qu'on dit, c'est que cette maison elle n'est rien. Ce n'est pas un musée. C'est quatre murs où a vécu Charles Maurras. Rien d'autre. Eh oui ! C'est tout. »
 
Nous sommes des dizaines à pouvoir affirmer que la personne qui a prononcé ces mots a menti : nous sommes des dizaines à avoir visité dix fois, cent fois, et le Jardin et la Maison, qui est toute pleine des meubles, objets, souvenirs et, bien sûr, livres de Charles Maurras. Qui contenait - nous l'avons vu - l'uniforme d'Académicien complet, depuis mis en lieu sûr.
 
Alors que cherche la nouvelle mairie sectaire de Martigues ? A attendre patiemment que la maison ne s'écroule ? Cela n'est pas à exclure. A Paul Lombard, communiste mais patriote martégal, dont nous parlerons demain, a succédé un non martégal, Gaby Charroux, natif de Châteauneuf, lui aussi communiste, mais sans l'ouverture d'esprit et le patriotisme municipal de son prédécesseur.
 
Et l'équipe qui entoure le nouveau maire brille à la fois par son ignorance et son sectarisme haineux envers Maurras, que manifestement aucune des personnes qui le haïssent comme ils le font n'a lu.
 
Personne, dans la bande sectaire qui est aux commandes de la très riche commune de Martigues n'a cherché à connaître réellement Maurras, quitte à le combattre, sur le plan des idées : on préfère le sectarisme haineux à la chance de posséder un Académicien français, dont la belle maison pourrait devenir un Centre culturel qui ne serait que bénéfique à l'ensemble de la commune de Martigues...
 
Nous allons en reparler, souvent...
 
(à suivre, demain...)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel