UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EN FERMANT LE CAMP D'ACCUEIL DE MIGRANTS DE MINEO, SALVINI MONTRE LA VOIE A L'EUROPE !...

Tant que les néo-colonialistes pilleurs d'Afrique, et leur "bras armé" : les Mafieux négriers, pourront faire miroiter aux malheureux de "là-bas" les camps d'accueil en Europe, il y aura toujours des candidats au départ.
Jean Raspail a intitulé l'un de ses romans "Le tam-tam de Jonathan" : les nouvelles vont vite en brousse ! Tant qu'on saura - ou qu'on croira, "là-bas"... - que l'Europe est "ouverte", des foules, des masses partiront... Vers l'échec, le désespoir, la misère, les taudis, la prostitution, la mort... mais elles partiront.
Par contre, si "le tam-tam de Jonathan" leur dit que, maintenant les camps sont fermés, que les bateaux des passeurs sont coulés et que leurs passagers sont ramenés à leur point de départ, la nouvelle se répandra, là aussi, mais à l'inverse, comme une traînée de poudre...
Tous confondus dans une hideuse alliance néo-colonialiste de fait, on voit oeuvrer de conserve :
- les révolutionnaires (qui veulent briser les cadres nationaux historiques, qui s'opposent à leur nuées internationalistes);
- "la fortune anonyme et vagabonde" (qui ne cherche qu'à augmenter la masse de fric qu'elle a déjà);
- et les Mafias de "passeurs/négriers" (qui servent ces deux puissances en "se servant", évidemment, au passage).
Si l'on veut les faire cesser vraiment, il n'y a qu'une seule façon de procéder, face à ces agissements écoeurants qui vampirisent l'avenir de l'Afrique en lui volant ses populations, lorsque des bateaux chargés de migrants apparaissent :
1. Transférer les dits migrants sur des navires qui les ramènent à leur point de départ;
2. Couler les bateaux qui servent cet ignoble trafic afin qu'ils servent à quelque chose et rachètent, en quelque sorte, le mal qu'ils ont fait, en servant d' "asile" aux plantes et poissons, pour la régénération de la faune et de la flore méditerranéenne...

 

Photo d'illustration : la dernière phase d’évacuation de l'ex-plus grand centre d'accueil de demandeurs d'asile en Europe (24 hectares, 4.000 personnes) vient de s'achever : Matteo Salvini - le ministre de l'Intérieur italien - vient, ce mardi 9 juillet, "célébrer la promesse maintenue" de la fermeture du centre...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL