UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

TANT QU'IL Y AURA DES HEROS, TANT QUE LA FRANCE "PRODUIRA" DES BELTRAME, DES PIERREPONT/BERTONCELLO, DES SAUVETEURS EN MER...

Arnaud_Beltrame_(cropped).jpgLe poète provençal Frédéric Mistral disait "Raço racejo !", formule littéralement intraduisible, dont le sens est qu'un peuple sain engendre des enfants sains, comme un bel arbre, un arbre sain, donne de bons fruits...
Et Jacques Bainville disait "...pour des renaissances, il est encore de la foi"...
Oui, dans l'épouvantable médiocrité qui ne cesse de gagner du terrain, devant tant d'évolutions négatives de notre pauvre société, on pourrait parfois être tenté de se laisser gagner par le doute, le désespoir, le "c'est fini, c'est perdu...".


Et pourtant !


soldats français.jpgPourtant, il y a quelques mois, quelques semaines, quelques jours, de magnifiques héros sont venus nous faire relever la tête vers "là-haut", vers le ciel où brillent les étoiles du dévouement, du courage, de l'honneur, du sacrifice. 
Dans une société sur une mauvaise pente, où l'on voit si souvent violences, abrutissement, décadences en tous genres, ces héros du quotidien témoignent que, sous les apparences grisâtres d'une couche de cendres stériles, les braises sont toujours là, et bien là.


SNSM.png"Sanguis martyrum, semen cristianorum" disent les chrétiens : le sang des martyrs est semence de futurs chrétiens : si l'on peut, certes, regretter la perte d'hommes de cette trempe et de cette qualité, Arnaud Beltrame, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, Dimitri Moulic, Alain Guibert et Yann Chagnolleau.ne sont certes pas morts pour rien. Leur exemple va enflammer, enflamme déjà, dans le secret de milliers de coeurs, les dévouements, les actes de courage, les sacrifices de demain...


Raço racejo ! : rendre à nos héros l'hommage unanime qu'ils méritent et, tout d'abord, en leur mémoire, ne surtout pas désespérer - jamais ! - de la France et des Français !...

François Davin

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel