Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Apathie : Aujourd'hui, la police est le dernier rempart de la République ! l'État tient à un fil : ce fil, c'est la police !

 

blue-wallpaper-continuing-background-wallpapers-bigest-images - Copie.jpgEXCEPTIONNEL - La chose est fort rare mais, ici, Jean-Michel Aphatie parle d'or. Il faut regarder, écouter, cette vidéo alarmiste qui a sans-doute un grand fond de vérité. Vérité terrible, dit Apathie, pour une République dont l'État vacille comme dans les temps de grande crise. Sommes-nous assez conscients de la gravité de la situation ? A regarder absolument. LFAR

 

 3'01"

Commentaires

  • Il a entièrement RAISON, question????? les policiers sont-ils fiers d'être les larbins de la République, et si après 1934 et 1958 cette fois c'était la bonne émeute celle qui ramènera NON PAS l'Arrêt Publc en Marche ou à l'arrêt, mais un pouvoir soucieux de la France et des Français???????????????????

  • les Français manifestent pour rien, mais qui est-il pour dire cela, un nanti parisien, un bobo gavé par l'esclavagisme qui se produit dans tout le pays pour nourrir des gens comme lui qui ne servent à rien, qu'a servir et cirer les pompes de jupiter !

  • Apathie est un agent de propagande très très bien payé pour faire...l'agent de propagande !!
    relire la Charte des journalistes
    Et la police , qui sert-elle ? Un pouvoir traitre à la patrie et à la nation ou le pouvoir en place ?

    Cette police irait-elle jusqu'à tirer sur le peuple si le pouvoir le demandait ?

    j'ai un horrible doute……………………..

  • oups !
    je rectifie mon commentaire : la police est-elle au service du peuple ou du pouvoir en place ??….

  • Entièrement D'ACCORD! il a bien RAISON !!! les policiers, comme les gendrames, sont les serbviteurs de l'Etat, avant-hier Catholique et Royal, hier impérial, aujourd'hui républicain. Et c'est donc une erreur des Gilets Jaunes de s'en prendre à aeux. Ils sont sous-payés eux-aussi, ils vont bosser avec du matos acheté à leurs Frais (!). Et si les "flics" rejoignaisent la contestation ? Et si après 1934 et 1958, cette fois c'était la bonne émeute celle qui ramènera un pouvoir Catholique et Rotyal soucieux de la France et des Français?...

    Pour voir l'aboutissement de leurs justes revendications, les Gilets Jaunes doivent comprendre deux choses :

    1. Perte des repaires moraux, déclicasations chomage, précarité, insécurité, lois liberticides et fiscalité conscatoire : AUJOURD'HUI, CE N'RST PLUS LA FAUTE A MARIE-ANTOI NETTE !

    2. Renvreser LE PETIT Emmaneul maCrON, pourquoi faire ? pour le remplacer par UN GRAND TETE DE mélancChON nous gavamnt en core plus de taxes et d'immigration-invasion ? NON, ce n'est pas une personne qui doit être changé, c'est TOUT LE SYSTEME !

    Et les fonctionaires des forces publique comme des forces armées, ils doivent se souvenir que, du temps des Rois, ils étaient EXEMPS d'impots direcs car payant déjà L'IMPOT DU SANG, comprenant au passage que servir une éventuelle Restauration, ils continueront à servir la France : LE ROI, C'EST LA PRESENCE DU SACRE DANS LE POUVOIR, LA CONTINUITE DE LA FRANCE, LE DESTIN NATIONAL INCARNE PAR UN SOUVERAIN INDEPENDANT DES CAPPRICES DU SUFFRAGE U ET DU DIKTAT DE LA FINANCE INTERNATIONALE.

    Sinon, il se feront couillonner par l'extrême-gauche, qui perpétura l'Etat ripoux-blicain qui affame les Français.

    Ici, c'est aux Royalistes de faire de l'information auprès des pourvois publics afin de leur démontrer ce que la Royauté apportre de plus que la république, la continuité, le ressemblement national, l'arbitrage suprême au-desuus des factions, et donc... la JUSTICE SOCIALE.

    C'est le moment pour nous, Royalistes, de présenter aux Français la solution de la continuité politique des penseurs Catholiques Sociaux...

Écrire un commentaire

Optionnel