UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pour servir à l'établissement de la vérité sur un sujet difficile : Maurras et l'antisémitisme...

Aujourd'hui, on fait mémoire, dans nos Ephémérides, de la dissolution du 336ème Régiment d'infanterie, en 1915.

En extrayant le sujet du seul cadre des Ephémérides, et en le proposant tel quel, sans y rien changer, à l'ensemble de nos lecteurs, il nous semble que l'on apportera une pierre d'importance à ce sujet délicat, et que l'on contribuera à dissiper bien des mensonges et des erreurs, pour peu que l'on s'adresse à des lecteurs qui ne cherchent que la vérité...

François Davin, lafautearousseau

 

1915 : Dissolution du 336ème Régiment d'Infanterie...
 
 
 
C'est, évidemment, à toute l'armée française qu'il faut rendre hommage, pour son héroïsme dans l'atroce boucherie que fut la Guerre de 14, premier acte du suicide européen, dont le deuxième acte devait avoir lieu - selon les prévisions de Jacques Bainville et de L'Action française - vingt ans plus tard, avec la catastrophe - tout à fait évitable !... - de la Seconde Guerre mondiale...
On relate dans ces Ephémérides certains des faits majeurs de l'horreur que fut cette Guerre, et du sacrifice héroïque qu'y consentirent nos soldats, même ceux qui - confrontés à une in-humanité trop grande et trop longue - purent flancher... :
 
l'ordre du jour de Pétain à Verdun ("On les aura !...", voir l'Ephéméride du 10 avril);
le premier emploi des gaz asphyxiants (voir l'Ephéméride du 22 avril);
"la Tranchée des baïonnettes (voir l'Ephéméride du 11 juin)...
ou, plus surprenant peut-être pour certains, les importants services rendus à l'armée par... des pigeons voyageurs, tel le pigeon "Vaillant", décoré de la Croix de Guerre (voir l'Ephéméride du 4 juin)...
 
Aujourd'hui, on fera mémoire de ce 336ème Régiment d'Infanterie parce qu'il fut celui du jeune caporal Pierre David, jeune français juif, mort glorieusement pour la France des suites de ses blessures, et qui prit le temps d'écrire cette lettre admirable à Charles Maurras, avant de mourir : 
 
 

9 juin,louis xiv,grande armée catholique et royale,vendée,saumur,congres de vienne,talleyrand,1814,1815,cent jours,napoléonDu Caporal Pierre David, 336ème Régiment d'Infanterie, décédé en 1918, à Charles Maurras :

"A l'heure où vous lirez ces lignes..., j'aurai définitivement acquis, en mêlant mon sang à celui des plus vieilles familles de France, la nationalité que je revendique... Grâce aux fortes méditations que votre pensée m'aura inspirée, la Patrie et la Famille seront devenues pour moi de puissantes réalités... et une âpre joie se mêlera à mes dernières souffrances physiques et morales, en pensant que je les voue à la défense de la Patrie et à l'enrichissement du patrimoine moral de ma Famille.
C'est de cela que je voulais vous exprimer ma suprême reconnaissance."
 
 
 

Pierre David appartenait au même bataillon de chasseurs alpins que Marius Plateau, le chef des Camelots du Roi. En juin 1918, David écrivait à ce dernier :


"...Je dois à l’A.F. les récompenses militaires qui m’ont été accordées; échappé d’un milieu où le sentiment français est trop peu développé, elle seule a été mon soutien et mon guide. Je t’adresse donc le texte de mes deux citations en te priant d’en faire hommage de ma part à ceux qui ont mis de la lumière dans ma pensée et de la force dans mon cœur..."

 

Peu avant la fin de la guerre, dans L'Action française du 28 octobre 1918, Maurras consacra la quasi-totalité de sa chronique quotidienne à ce "héros juif d’Action française, Pierre David, écrivant : "...Cette page restera classique à l’Action française..." (elle sera lue et relue pour son admirable) "noblesse" et concluant son article ainsi : "La nationalité se crée par l’hérédité, par la naissance : le mot le dit. Elle peut s’acquérir par de bons services rendus..." 

Cette lettre est un document à verser au dossier de la nécessaire dé-construction de la vérité officielle, qui n'est qu'un mensonge d'Etat, à l'encontre de Maurras. Un Maurras victime d'abord de l'Epuration, puis de la conspiration du silence (voir notre Pdf M le Maudit) qui écrivait :
 
"L'antisémitisme est un mal si l'on entend par là cet antisémitisme de "peau" qui aboutit au pogrom et qui refuse de considérer dans le Juif une créature humaine pétrie de bien et de mal, dans laquelle le bien peut dominer. On ne me fera pas démordre d'une amitié naturelle pour les Juifs bien nés." 
 
9 juin,louis xiv,grande armée catholique et royale,vendée,saumur,congres de vienne,talleyrand,1814,1815,cent jours,napoléon
 
On est bien loin, là, des propos furieux de l'antisémite Voltaire (à qui le Système accorde pourtant la "gloire" de la panthéonisation !...) qui écrivait :
 

"C'est à regret que je parle des Juifs : cette nation est, à bien des égards, la plus détestable qui ait jamais souillé la terre". (Article "Tolérance" du Dictionnaire philosophique. Voltaire qui appelle ailleurs les juifs "...ces ennemis du genre humain...", un "peuple barbare, superstitieux, ignorant, absurde", et un "peuple ignorant et barbare, qui joint depuis longtemps la plus sordide avarice à la plus détestable superstition et à la plus invincible haine pour tous les peuples qui les tolèrent et qui les enrichissent..."
 
9 juin,louis xiv,grande armée catholique et royale,vendée,saumur,congres de vienne,talleyrand,1814,1815,cent jours,napoléon
 
 
Ou du propos terrible de Napoléon, à qui le Système conserve son monument d'orgueil aux Invalides :
 
 
 
"On ne se plaint point des protestants et des catholiques comme on se plaint des Juifs. C’est que le mal que font les Juifs ne vient pas des individus, mais de la consultation même de ce peuple: ce sont des sauterelles et des chenilles qui ravagent la France."
 
 
 
 
Sur le Caporal Pierre David , ne manquez pas cette excellente notice des Trompettes Marines : 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL