Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lafautearousseau vous invite au colloque « Charles Maurras, l'homme de la politique » pour le 150e anniversaire de sa naissance. Et c'est demain !  

 

2293089609.14.jpgL'on peut encore s'inscrire au colloque. Mais en urgence ! Voir modalités ci-dessous.  

Le 150ème anniversaire de la naissance de Charles Maurras sera par ailleurs commémoré le lendemain dimanche 22 avril.   

Manifestations organisées conjointement par Lafautearousseau, la Fédération Royaliste Provençale, le Cercle de Flore et le Cercle Vauban. 

Programme des interventions (9 h30 - 17 h 30)

Modérateur : Hilaire de Crémiersdirecteur de Politique magazine et de La nouvelle Revue Universelle

• Maurras, au-delà de la caricature, l’homme, par Christian Franchet d’Espérey, rédacteur en chef de La nouvelle Revue Universelle.

• Maurras, l’homme de la liberté par Jean-Philippe Chauvin , professeur d’histoire.

• Maurras, l’homme de l’ordre, par Stéphane Blanchonnet, président du comité directeur de l’Action française.

• Maurras, l’homme de la paix par Bernard Pascaud, président de la Restauration Nationale.

• Maurras, l’homme de la cité par Jean-Baptiste Donnier, professeur de Droit.

• Maurras, l’homme de la Nation par Axel Tisserand, écrivain.

• Maurras, l’homme de l’universel par Gérard Leclerc, journaliste et écrivain.

• Maurras, l’homme du Roi par Jacques Trémolet de Villers, avocat et écrivain.

PAF 10 € - Jeunes 6 € (Entrée et pauses-café) - Déjeuner libre. 

Règlements par chèque à l'adresse suivante : Les Amis de Lafautearousseau, 48 rue Sainte-Victoire 13006 Marseille (Ordre Les Amis de Lafautearousseau).

Ou par PayPal (ci-dessous) en spécifiant « Colloque »

Contact

lafautearousseau@outlook.fr

T.  06 08 31 54 97

Commentaires

  • L'affaire Maurras n'en finit pas de ne pas finir : camouflet magistral à l'inculte et couarde ministre Nyssen, 10 des 12 membre du Haut Comité des Commémorations nationales démissionnent après l'éviction de Maurras de la liste des personnalités à commémorer !

  • Charles Maurras c'est un peu comme une balle de Jokary. On lui tape dessus et elle vous revient toujours en plein dans la figure !

  • Que Nyssen reçoive un "camouflet", on s'en fout. Ça importe peu. Elle est irrécupérable. Ne compte pas. Passons !
    L'important c'est que 10 des 12 membres du comité n'acceptent pas que Maurras soit ostracisé. Idem Macron.
    Preuve de la présence de Maurras. Ça c'est important.

  • On se calme, Duran, on parle courtoisement et, si on veut réagir à un commentaire réagissant lui-même, dans l'instant, à une information qui vient de "tomber", et qui dit de facto la vérité que vous nous assénez, tel un Zeus mal embouché maniant sa foudre du sommet de l'Olympe, on le fait en termes non agressifs ou hargneux...

  • Aristide leucate participe t il toujours au colloque ?
    Quid de la réunion à Avignon avec Hatem?

  • On ne peut que louer l'attitude du Centre Cormier, des Dominicains de Marseille. Ayant eu, d'abord, l'audace et le courage de programmer le Colloque Charles Maurras, le Centre a refusé de céder à plusieurs pressions, venant de différents bords, visant à faire annuler ce Colloque, dès l'annonce de sa tenue. Finalement, lorsque le risque de trouble(s) grave(s) a été avéré, le Centre a, sagement, renoncé à maintenir ce Colloque, n'ayant ni les moyens ni la vocation de s'opposer frontalement à ce qui n'est rien d'autre que du terrorisme, quel que soit l'adjectif dont on fait suivre ce mot hideux. N'ayons pas peur de le dire : les Dominicains ont bien fait de ne pas risquer d'offrir aux terroristes un fallacieux prétexte pour exercer leur violence. D'autant plus que, dans le communiqué annonçant "l'annulation", le Centre Cormier a bien précisé qu'il "réfutait les critiques et fausses insinuations" qui accompagnaient les menaces accompagnant les "demandes" (!) d'annulation. Mais le Colloque aura bien lieu, même jour, même heure, et les terroristes en seront pour leurs frais : malgré leur mauvais esprit et leurs mauvaises intentions, ils auront, juste, fait beaucoup parler de Charles Maurras, ces derniers temps : le vice aura ainsi rendu hommage à la vertu...

  • Nous approuvons tout à fait le commentaire qui précède.
    Précisons toutefois à nouveau pour nos lecteurs et pour les inscrits que le colloque lui-même n'est ni annulé ni reporté à une autre date.
    Il est seulement déplacé dans une autre salle proche. Elle sera indiquée aux participants qui se présenteront demain matin 35 rue Edmond Rostand pour assister au colloque. Possibilité de s'y rendre à pied en peu de temps.

  • La salle était pleine à craquer. Merci aux organisateurs de ce brillant colloque. La belle France était au rendez-vous, celle de l'esprit, de la courtoisie et de l'érudition. "C'est de français bien éduqués et instruits que viendra le grand changement" a dit un internaute avec juste raison, ce samedi, nous en avons eu un bel aperçu. Même pour tout néophyte, les différents intervenants ont parfaitement bien expliqué la parole de Maurras. Encore merci.

Écrire un commentaire

Optionnel