Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Éric Zemmour : « La politique du droit d'asile est un grand théâtre »

Le groupe de Visegrad auquel s'ajoutent la Pologne, l'Autriche et quelques autres pays ... 

 

TRAVAUX DIVERS - Largeur +.jpgBILLET - Le cap des 100.000 demandeurs d'asile a été franchi en 2017. Pourtant les associations d'aide aux demandeurs d'asile ont rompu les discussions avec un gouvernement qui, selon elles, n'a jamais été aussi répressif.  [RTL 9.01]. En quelques mots brefs et lucides, Zemmour démonte cette légende ou ce bobard. Ici, nous sommes de ceux qui pensent qu'il y a des moyens de contenir la vague migratoire hors de nos frontières. Les pays de Visegrad et quelques autres, avec des moyens bien inférieurs aux nôtres, en montrent l'exemple. Chez nous, malgré les paroles, la volonté n'y est pas. Voilà tout.   LFAR

 


Résumé RTL par Éric Zemmour et Loïc Farge 

C'est comme au théâtre. Des portes qui claquent, des bouderies, des éclats de voix, de grandes tirades, des cadavres dans le placard, des accords secrets. Des réconciliations au dernier acte. La politique de l'immigration, en général, et du droit d’asile, en particulier, est un grand théâtre où chacun joue son rôle.

Les associations et les grandes consciences ont le beau rôle : celui du gentil, du généreux, de l'humaniste, des bras ouverts. D'autant plus ouverts que c'est l'État qui paye, subventionne et rémunère leurs services (...). L'État, c'est-à-dire vous et moi, c'est-à-dire nos impôts. Nous payons avec nos impôts pour accueillir des gens dont nous ne voulons pas. 

Éric Zemmour

Commentaires

  • Très bien vue la comparaison de la politique de l'immigration avec du théâtre ( de boulevard ? ) . Si l'on voulait ironiser, on serait tenté de dire que les immigrés sont sous le lit et dans le placard . cela fait beaucoup de monde .
    Très bien aussi de la part de LFAR d'avoir joint une carte des 4 pays se protégeant : Pologne , Tchéquie et Slovaquie , Hongrie . La carte parle d'elle même : ce groupe , même en y ajoutant l'Autriche , est éloigné de la méditerranée - de l' Afrique ipso facto - , la seule voie d 'arrivée serait la Grèce et la Turquie mais , verrou hongrois .
    Situation inverse pour l'Espagne , l'Italie et la France ; il faudrait une volonté de fer mais ce sont justement les états les plus laxistes ; ne parlons pas de l'Allemagne vieillissante dés les années 1990 , de ses turcs et syriens ( vrais et faux )

Écrire un commentaire

Optionnel