Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un nouveau gouvernement fort peu nouveau, fort peu crédible : ceux qui ont voté Macron, ne venez pas vous plaindre !

 

Mur-bleu gds.jpgDe quoi accouche la montagne de « promesses Macron » ? De rien de bien spécial, de bien particulier, de bien nouveau. En fait, d'une minuscule et ridicule petite souris. D'un gouvernement improbable de dosage / équilibre / combinazione : tout ce dont les Français ne veulent plus et que Macron avait promis d'abolir !

- L'ingérable / imprévisible / intenable Hulot à l'écologie : la bonne nouvelle c'est qu'on est quasiment certain que Notre-Dame-des-Landes ne se fera pas !

- Incompréhensible : Le Drian seul vrai bon ministre de Hollande / seul vendeur de Rafales viré des Armées. L'efficacité à la Macron ? On tremble !

- Loufoque : le dernier des caïmans (Bayrou) et sa comparse Sarnez ministres ! Macron avait promis de renouveler et rajeunir : chapeau l'artiste !

Comme le disaient déjà les Romains : « Parturiunt montes : nascetur ridiculus mus ! »  

Commentaires

  • Soyons un peu optimistes ! Je suis l'ascension de Macron depuis le début et j'avoue que j'ai été séduite par le personnage et tout ce qu'il est. Un peu de fraîcheur, un peu de jeunesse, un peu d'enthousiasme ne peuvent pas nous faire de mal. Il est toujours facile de dire "je promets..." et puis face au mur, les difficultés apparaissent mais j'ai la conviction qu'il va réussir. Les dirigeants européens croient en lui, pourquoi pas nous ? Il est arrivé aussi le temps des "jeunes" dirigeants, qui théoriquement n'ont pas de casserole. Ils ont une autre approche des problèmes. Voir Emmanuel Macron monter en courant les marches d'un escalier m'a fait sourire : oui, il y croit et oui il attire les sympathies. Adieu au « potiron », adieu au scooter, adieu aux petitesses, nous avons changé de cap et je souhaite vraiment que ce nouveau président nous fasse sortir de l'impasse dans laquelle nous étions tombés, en attendant le retour du Prince..

  • Madame, un vrai politique se refuse toujours à être optimiste ni pessimiste d'ailleurs. Les rouflaquettes et le sourire carnassier de l'énarque me laissent de marbre, et il me paraît déraisonnable de "croire en lui", même et surtout sous prétexte que 'les dirigeants européens le font. Qu'en savez-vous en fait? Cela dit, ayant voté contre lui, il ne peut me décevoir. Vu l'Ego surdimensionné du personnage, il est probable que bien des gens qui ont vu en lui le sauveur de leurs lamentables principes vont s'en mordre les doigts. Traçons notre chemin et prenons toutes les occasions pour réaliser notre but.

  • Il plait aux jeunes il plait aux dames, Macron plait aussi à l'étranger parce qu'il est logique et poli de saluer l'arrivée d'un nouvel élu toujours pleine de promesses. Cela ne veut pas dire qu'il est le favori des Français même si pour ratisser large il fait mine de n'être d'aucun parti.
    Souhaitons qu'il réussisse à redrésser la barre sinon on se brisera sur des récifs ou on se fera arraisonner par un corsaire de l'extrême . Les jeunes qui ont encore du temps devant eux pour l'espérance ont besoin d'y croire .

    Pour ma part , quand je le regarde , je pense surtout que c'est un excellent comédien ( logique qu'il conserve son professeur prés de lui) ...à nous de voir s'il mérite un " oscar" ...

  • Nous verrons bien ! Peut-être sera-t-il touché par une sorte de grâce d'État, se rendra-t-il compte de la dimension essentielle et tragique du Pouvoir (ou de ce qu'il en reste) et brisera-t-il les liens noués avec la Finance et le Mondialisme.
    On peut en douter ; on ne peut pas ne pas l'espérer...

  • Je ne dirai pas " espérer" mais " rêver"
    Les " lendemains qui chantent" ont fait supporter bien des fardeux

  • PS Encore une erreur : Lire " fardeaux" bien entendu !

Écrire un commentaire

Optionnel