Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Franz Olivier Gisbert sur Benoît XVI : on en reste coi !...

Dans la série : "il a osé le dire", ou "il fallait le faire", FOG l'a dit, ou l'a fait (au choix) : "En démissionnant, Benoît XVI a paradoxalement révolutionné l'Église et fait sauter le tabou de l'infaillibilité pontificale. Ce ne sera pas le moindre de ses legs à l'Église catholique".

Cela ne veut strictement rien dire, cela n'a strictement aucun sens, c'est d'une ânerie himalayenne, car on a beau chercher dans tous les coins, on ne voit vraiment pas - mais, alors, pas du tout... - ce que "l'infaillibilté pontificale" (!) vient faire là-dedans.

 Mais il faut croire qu'à un moment donné, FOG s'est cru obligé de dire "ça", il s'est senti investi de cette grande mission. On ne peut qu'en prendre note, consterné pour lui, et "penser" (!), comme Coluche : "il y a des fois, tu te demandes..."

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/franz-olivier-giesbert/miracle-au-vatican-14-02-2013-1627255_70.php 

giesbert,le point,benoit xvi

Les commentaires sont fermés.