Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Joyeusetés ministérielles...

napoleon invalides.jpg1. Ce serait une nouvelle sensationnelle : Montebourg et Moscovici vont-ils demander l'expulsion de Napoléon des Invalides et la dé-panthéonisation de Voltaire ?

Croyant peut-être faire du "neuf", ou se croyant (qui sait ?) "modernes"; pensant sans doute apporter un sang frais au débat politique, ils se sont en effet succédé, sur France info, pour lancer des imprécations contre... le "racisme" et "l'anti-sémitisme".

Oui, mais sans dire que cela ne les gênait pas le moins du monde de savoir Napoléon grandiosement enterré aux Invalides, lui qui disait des juifs qu'ils étaient "des sauterelles et des chenilles qui ravagent la France".

(Illustration : dans un monument grandiose, un monument d'orgueil, en l'honneur d'un antisémite notoire... Mais le reproche d'antisémitisme semble quasi "reservé" par certains au seul Maurras : n'est-ce pas étrange ?...)

voltaire.JPGEt que, s'il y avait une chose qui ne les empêchait pas de dormir, c'était bien de savoir Voltaire enterré au Panthéon, (sous la formule grandiloquente et tartuffière "Aux grands hommes , la Patrie reconnaissante") lui qui déclarait, sans sourciller, que "cette nation est, à bien des égards, la plus détestable qui ait jamais souillé la terre", les juifs étant pour lui "...ces ennemis du genre humain...", un "peuple barbare, superstitieux, ignorant, absurde", et un "peuple ignorant et barbare, qui joint depuis longtemps la plus sordide avarice à la plus détestable superstition et à la plus invincible haine pour tous les peuples qui les tolèrent et qui les enrichissent..." (Article "Tolérance" du Dictionnaire philosophique.)

Voilà pour l'antisémitisme; pour ce qui est du racisme (en l'occurrence, vis-à-vis des Noirs), il n'est pas mal non plus, ce Voltaire-panthéonisé-qui-n'empêche-pas-messieurs-Montebourg/Moscovici-de-dormir :

"Leurs yeux ronds, leur nez épaté, leurs lèvres toujours grosses, leurs oreilles différemment figurées, la laine de leur tête, la mesure même de leur intelligence, mettent entre eux et les autres espèces d'hommes des différences prodigieuses. Et ce qui démontre qu'ils ne doivent point cette différence à leur climat, c'est que des Nègres et des Négresses transportés dans les pays les plus froids y produisent toujours des animaux de leur espèce." (Voltaire, Essai sur les moeurs et l'esprit des nations, 1756). Et (idem) : "Il n'est permis qu'à un aveugle de douter que les blancs, les nègres, les albinos, les Hottentots, les Lapons, les Chinois, les Amériques ne soient des races entièrement différentes..."

Alors, s'ils veulent vraiment être "anti-racistes" et "anti/anti sémites", Mosco et Montebourg devraient commencer par être un tout petit peu... logiques, non ?...

2. Autre joyeuseté offerte par l'actualité ministerielle (dépêchons-nous de rire, avec ce qu'on va déguster !...) : le Premier ministre n'a pas été mal non plus, en un sens il a même fait encore mieux : toujours sur France info (mais cela a été évidemment repris ailleurs...), lui qui est "pour" l'union des homosexuels s'est déclaré résolument "contre" l'union "UMP/FN".

C'est son droit. Mais, l'intéressant, c'est la raison qu'il a donnée : c'est parce qu'une telle union (UMP/FN) serait... "contre-nature" ! Si, si, il l'a dit. L'union homme/homme ou femme/femme, elle, ne l'est pas, "contre nature", mais l'union UMP/FN, elle, l'est, dans l'imaginaire Ayraultien : allez comprendre...

C'est Coluche qui a raison : "Je me marre !"...

Commentaires

  • Et on n'a pas encore tout vu! Prenez vos places,
    cela va commencer...!

  • Il est des Juifs comme des Goym ou Goyim. Il y en a des bons, des moins bons et des mauvais. Le seul ridicule, heureusement, redressé par Jésus Christ, est que le Juif se croit l'élu de Dieu et donc supérieur aux autres races. C'est ce qui fait tout son malheur. Je suis conscient du fait que j'énonce là des lieux communs, mais les peuples se nourrissent-ils pas de lieux communs ?

Les commentaires sont fermés.