UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lu, vu, entendu : A propos de Renault, un Foucault très honnête sur la période de la Seconde Guerre...

Beaucoup ne voient en lui que l'animateur télé, un amuseur public. Jean-Pierre Foucauld est plus que cela, et il vaut mieux que cette simple image. Ainsi, il vient d'écrire un livre sur l'histoire de la marque Renault.

Les amateurs d'automobile apprécieront, mais aussi ceux qui aiment la vérité, et les gens qui pensent et osent parler en dehors du politiquement/historiquement correct.

Interrogé sur France info, il n'élude aucune question : les erreurs de Renault, certes, mais aussi les injustices, et sa mort ignominieuse, qu'il ne méritait pas. Il prend aussi un autre exemple : un ami de son père, qui n'avait absolument rien à se reprocher, et qui a été fusillé lors de l'Epuration (!). Dans cette période, dit courageusement Foucault, il y a eu "du bon et du très mauvais..."

Commentaires

  • J'étais en voiture quand il est passé sur France info, que j'écoutais: en effet, il a été très bon sur cette "période" et il a employée le mot "ignominieuse" : il n'en a pas dit plus, parce qsue ce n'était quand même pas le thème de l'entretien, mais c'est déjà beaucoup, et je lui tire un grand coup de chapeau....

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL