Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 nouvelles photos dans l'Album sur le jardin de la maison de Charles Maurras...

        Nous avions tenu à ce qu'il soit proposé, même à peine commencé, pour les Journées du Patrimoine : il proposait alors une vingtaine de photos. Ce n'était qu'un modeste début, mais il était symbolique, en cette Journée, de laquelle nous ne voulions pas que Maurras fut absent... Nous voulions égalemnt, avec un temps d'avance, bien marquer que 2012 sera, aussi, une année Maurras, et commencer à manifester par cette action, qui sera suivie d'autres, que nous serons fortement présents et actifs tout au long de cette année...

       Une semaine après l'avoir publié, nous avons une première fois augmenté cet Album, le faisant passer à 44 photos. En attendant un quatrième - et dernier - rajout de nouvelles photos, en cours de réalisation, voici un deuxième enrichissement - de 25 documents - pour cet Album, qui vient donc de passer de 44 à 69 photos....

        Il y en a un peu pour tous les goûts : des photos "techniques", avec les neufs dessins/relevés du Plan Masse des Monuments historiques; le superbe poème de Maurras "...à ma vieille maison que nul âge ne ride...", écrit en 45, juste après "l'infâme verdict" dont il sait bien qu'il lui interdira de revoir son "Martigues plus beau que tout": ce poème - récité par Jean Piat à l'Institut, en 2002, pour le cinquantième anniversaire de la mort de Maurras - est accompagné de deux vues, illustrant deux endroits dont parle Maurras dans ce poème : "la conque de Fos" (nom dérivé des Fosses Mariennes, construites par le Consul Marius, dont il est tant parlé sur le Mur des Fastes); et "les deux frères", deux rochers d'inégale dimension, réelle curiosité géologique de La Mède, à un jet de pierre du Ferrières de la maison de Maurras.

        Aussi, un court passage, inattendu, d'Alexandre Dumas, célébrant la beauté du site de Martigues, "construite non pas au bord de l'eau, mais dans l'eau..." : passage qui peut servir d'introduction, en quelque sorte , au texte des Trente beautés de Martigues, dont nous avons illustré les deux premières : l'Etang de  Berre et le Canal de Caronte....

        Et d'autres encore....

        Une bonne vingtaine de photos viendront, dans peu de temps, s'ajouter à tout ceci. Toujours sue le Jardin, pour l'instant : pour la maison, l'intérieur et les collections qu'elle contient, on suivra la marche des travaux et des aménagements..... 

Une visite chez Charles Maurras... 

Les commentaires sont fermés.