UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Hortefeux cité à comparaître, ou : les hommes politiques punis par là où ils ont pêché...

Ou encore, Tu l'as voulu Georges Dandin !...
 
 
 
HORTEFEUX MRAP.jpg
 
A la requête du Mrap, Brice Hortefeux comparaîtra le 17 décembre en correctionnelle pour ses propos envers un jeune militant d'origine arabe. On sait que l'auteur d'une injure raciale encourt six mois d'emprisonnement et 22.500 euros d'amende.
 

Que dire de tout cela ? Sinon que les hommes politiques - Hortefeux aujourd'hui, mais n'importe qui demain... - ont bien cherché ce qui arrive là...

 

A la fois par faiblesse et par connivence idéologique, le Système a un peu inventé, un peu laissé faire tous ceux qui, à gauche et à l'extrême-gauche, ont vu tout le parti qu'ils pouvaient tirer de la tartufferie érigée en système, et qui s'en sont fait un fort lucratif fond de commerce. Résultat, on a maintenant, en France, une énorme usine à gaz, véritable police de la pensée, qui fait régner sa terreur intellectuelle en s'appuyant sur des lois, règlements, organismes et associations que les gouvernants - droite et gauche confondues - ont eux-même créées, subventionnées, encouragées...

 

Le jour où ils en auront marre de se prendre les pieds dans un tapis qu'ils ont eux même déroulé, ils savent ce qu'is auront à faire. Supprimer ces lois scélérates, cesser toutes subvention aux associations qui font régner le-dit terrorisme intellectuel, et les dissoudre.

 

Et méditer le dicton si juste: Poignez vilain, il vous oindra. Oignez vilain, il vous poindra !

 

Les commentaires sont fermés.