UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De Christian Vanneste, sur l'UMP, le conformisme et...la Halde...

            Requinqué semble-t-il par l'arrêt en sa faveur de la Cour de Cassation, Christian Vanneste a beaucoup écrit ces derniers jours. Nous avons extraits ces deux passages de deux de ses derniers textes.

            D'abord c'est le Comité protestant évangélique pour la dignité humaine qui l'a interrogé. Comme à son habitude, on pouvait s'y attendre, il n'a pas mâché ses mots...

VANNESTE.JPG

               "L’UMP est devenue malheureusement une machine électorale dénuée de la moindre épine dorsale idéologique. L’important est de se faire élire et pour cela, on peut céder à toutes les sirènes, à tous les groupes de pression que l’on juge déterminants : ne pas être ringards, aller plus vite que ses concurrents dans le sens de la mode. Je suis tout à fait prêt à participer à la Life Parade avec mes amis et si quelqu’un veut à nouveau se payer le ridicule d’actionner les tribunaux contre la liberté, qu’il essaye ! C’est aux chrétiens de s’affirmer. Puis-je en tant que catholique, citer Jean-Paul II « N’ayez pas peur ! ». Ils ne sont forts que de notre peur. Des tambours font beaucoup de bruit mais cherchent à cacher que l’armée est couarde et peu nombreuse. Il faut témoigner, s’affirmer. La Famille est la valeur phare des jeunes français. Il faut le dire et dénoncer tout ce qui va dans le sens de la mort...

               ...Il y a un combat à mener pour le rétablissement de la famille traditionnelle, essentielle au présent et à l’avenir de nos sociétés, et donc au bonheur futur de nos enfants. De nombreux ouvrages récents montrent que ce combat, c’est avant tout celui du retour du Père…"

               Dans un autre texte (une Lettre à ses collègues de l'Assemblée), il écrit ceci : "...En second lieu, je voudrais attirer votre attention sur les méfaits de la loi de 2004 portant création de la Halde. En votant cette loi, on a crée une Haute autorité de plus, inutile et couteuse... Enfin, d'une manière plus générale, en lisant de nombreux auteurs, de Muray à Zemmour, de Schneider à Bilger, de Redeker à Finkielkraut, on se rend compte de la menace que la pensée unique, le politiquement correct et le terrorisme intellectuel font peser sur la pays de Voltaire...". 

Les commentaires sont fermés.