UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'est-y-pas du racisme, ça ?...

           Lu sur le site de LCI, le vendredi 19, cette édifiante dépêche ( D'après agence, nous dit le site ) :

          "Une peine de six mois de prison avec sursis a été requise par le parquet de Mulhouse contre une Algérienne qui avait brûlé la main de sa fille pour l'empêcher de se marier avec un Français chrétien, a-t-on appris vendredi de source judiciaire...
 

          Cette mère musulmane de 49 ans avait demandé à maintes reprises à sa fille de 20 ans de mettre fin à sa liaison avec son ami français. Lundi soir, la jeune fille est rentrée à la maison avec un suçon. Le lendemain matin, la mère a chauffé à blanc un couteau et d'abord tenté de marquer sa fille au bras avant de lui brûler la main au 2eme degré. La jeune fille, qui a subi une interruption temporaire de travail de trois jours, a porté plainte.
 
          A l'audience jeudi en comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Mulhouse, la mère a reconnu des menaces de mort contre sa fille mais a assuré qu'elle n'avait jamais voulu aller jusque là et qu'elle regrettait ses violences.
 
         "Ma mère a rencontré les parents de mon ami et je pensais que tout allait s'arranger, mais finalement, elle a estimé que même s'il se convertissait, il aurait toujours du sang chrétien dans les veines", a déclaré sa fille en affirmant qu'elle était "embarrassée" par cette affaire, car elle aimait sa mère.
 
         Le parquet a requis six mois avec sursis, une mise à l'épreuve de trois ans et une obligation de soin contre la prévenue. L'affaire a été renvoyée au 24 octobre après son expertise psychiatrique."

         On frémit à ce qu'aurait dit Louis Schweitzer à une française par filiation qui dirait que l'ami de sa fille aurait toujours "du sang musulman dans les veines" ! Mais au fait, où est-il et que fait-il, Louis Schweitzer ? Comme le meunier qui dort, dans la chanson pour enfants, va-t-il falloir l'alerter pour qu'il réagisse, enfin ! "Schweitzer, tu dors... Schweitzer, tu dors..."  

Commentaires

  • Superbe! Il faudrait savoir si oui ou non vous êtes "contre la France métisse". Si c'est le cas, cette mère de famille milite dans notre sens

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL