UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cali sur LCI : du grand guignol, mais un vrai scandale…

          Réagir au processus de « dé-civilisation », comme nous y invite Alain Finkielkraut, c’est épingler au jour le jour, pour les dénoncer, toutes les vulgarités qui sévissent sur le PAF.

          Voici le tour du chanteur engagé Cali.         

        LCI a eu une bonne idée : soumettre à des personnalités très différentes (politiques, artistes, sportifs..) une sorte de questionnaire inattendu, parfois loufoque, mais permettant de vraies surprises, et pas mal d’originalité, à proportion bien sûr du talent et de l’aisance de celui ou celle qui y répond; le « jeu » s’appelle « vous avez un message». Chacun apprécie évidemment les intervenants  à l’aune de ses propres préoccupations et centres d’intérêt, mais ce sont quelques minutes souvent agréables (et parfois totalement surprenantes.…) à voir et à entendre….       

           Sauf si, dans la forme et dans le fond, l’intervenant est grossier et à proprement parler scandaleux. Comme l’a été Cali lors de son passage.

          Dans la forme ? «…excusez-moi si je vous casse les c…. » (en français, bien "gras", dans le texte !...). On a beau ne pas être prude ni bégueule, il y a quand même, lorsqu’on « passe  à la télé », une autre façon de s’exprimer. A moins qu’on ne soit, comme cela semble bien le cas ici, un irrécupérable grossier personnage (et, là,  nous, nous restons polis….)

          Dans le fond ? « L’espoir » étant le titre de son dernier album, la question inattendue était : « L’espoir de quoi ? ».Cali commence par un sonore et appuyé « waouhhhh ! » (toujours en français dans le texte). On est prévenus, le ton est donné : Proust et Montaigne n’ont qu’à bien se tenir !.... Réponse :

         « L’espoir que la jeunesse aujourd’hui sera entendue…parce que la jeunesse est traitée avec mépris et arrogance par notre gouvernement aujourd’hui … et les jeunes qui sont dans la rue c’est tout à fait justifié… moi je vais aller gueuler avec eux….

         L’espoir de voir partir ce ministre Hortefeux… c’est une horreur avec ses quotas pour virer les sans-papiers de notre pays… moi j’ai envie de faire partie encore du pays des droits de l’homme…

          L’espoir de pas voir quelqu‘un comme Baba Traoré mourir en se jetant dans la Marne… parce qu‘il était poursuivi par la police… parce que voilà on meurt de peur devant les forces de l’ordre dans notre pays … des droits de l’homme aujourd’hui…

          En tout cas, on n’a pas donné les clés de notre vie à Monsieur S, on n’a pas donné les clés de notre pays comme ça….. »

          Ouf, c’est fini ! Il est difficile de faire aussi bête, aussi méchant, aussi esprit tordu et aussi bas de plafond en si peu de mots ? eh bien, lui, Cali, il l’a fait….

          Comme dans la mauvaise copie d’un mauvais devoir d’un mauvais élève, toute correction est impossible : il y aurait trop de choses à reprendre, à mieux dire, à mieux présenter. C’est la chanson de Brassens à l’envers : Brassens chantait « Tout est bon en elle, ya rien à jeter… », là c’est tout l’inverse : tout est mauvais là dedans , ya rien à garder… Le mal est trop profond, et on doute vraiment que l’on puisse encore faire quelque chose pour ce pauvre Cali, face à tant de mauvais esprit et de vulgarité.

          On s’amusera juste (il vaut mieux réagir par le sourire…) de constater trois choses :

          1°) On meurt de peur en France aujourd’hui ? Vraiment ? Il y a des énormités, comme celle là, qui vous coulent définitivement un bonhomme….

           2°) les droits de l’homme c’est défendre les sans papiers ? donc, pour lui, les droits de l’homme c’est l’illégalité ! c’est la promotion du non-respect de la loi ! : joli ! Vite, la Légion d'Honneur d'office, et obligatoire, pour tous les hors la loi (que monsieur Cali, qui parle si mal le français, appelle faussement des sans papiers) !.....

           3°) Cali est-il démocrate ? Respecte-t-il le verdict des urnes ? Sarko a été élu par 53,06% des voix, de 83,97% de votants. Que veut dire « on n’a pas donné les clés ... » ? Si Cali n’accepte pas le verdict des urnes, mais qu’il le dise !.....

           Bon, il faut conclure. Il est bien sûr tout à fait normal que LCI interroge qui bon lui semble, et tout le monde (et nous aussi, du reste, un jour…). Et il est normal que les personnes interrogées répondent elles aussi ce que bon leur semble. On est cependant en droit d’attendre un minimum de tenue (et dans la forme et dans le fond…) de la part des gens qui « passent à la télé ». Et si la vulgarité dépasse les bornes, comme c’est le cas avec ce personnage peu reluisant –avec qui, nous l'avons vu, on est en plein dans ce que Finkielkraut appelle « le processus de dé-civilisation »- alors il est tout à fait normal de - au minimum- le dénoncer. Cela ne changera peut-être pas grand’chose, mais au moins on aura marqué le coup, et on se sera défoulé.

           Sinon, si on ne dit jamais rien, si on laisse toujours tout passer sans réagir…..

Commentaires

  • Je trouve que vous faites trop de cas de cet individu et que par la même vous entrez dans son jeux.
    N'imaginez pas un seul instant, que cette sous-merde a une quelconque "conscience politique". En répétant ses provocations, il ne met en oeuvre (comme d'autres d'ailleurs) qu'une démarche commerciale mise au point par son agent, visant à atteindre un public ciblé.

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL