UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Enfin le "service minimum" à l'école !...

          En charge d'un Ministère qui est très loin d'être le "plus facile", Xavier Darcos poursuit son petit bonhomme de chemin. Toujours dans le même sens, qui est le plus souvent celui du bon sens...

          Par 77 voix contre 17, l'Assemblée nationale a adopté le texte sur le service minimum à l'école. L'adoption définitive est prévue fin juillet...

2008071710299955663533.jpg

         

          Lorsqu'au moins 25% des enseignants seront en grève, la commune aura donc à l'avenir l'obligation de mettre en place une structure d'accueil pour les écoliers. L'UMP et le Nouveau Centre ont voté pour. La gauche a voté contre. 
 
          Les enseignants grévistes devront, eux, se déclarer au plus tard 48 heures avant l'arrêt de travail.
 
          ll ne s'agit pas de se réjouir de ce que, dorénavant, lorsqu'il y aura grève, les gens ne s'en rendront pas compte. Il s'agit tout simplement de se réjouir de ce que le droit de grève redevient ce qu'il doit être, et qu'il n'était plus depuis belle lurette: le droit pour les salariés d'arrêter leur propre activité, mais pas celle des autres.

          En clair de maintenir au droit de grève sa signification militante profonde (et somme toute assez noble...) : nous ne sommes pas d'accord avec vous, nous le faisons savoir et voici ce que nous représentons.... Mais de lui retirer cet extravagant pouvoir de nuisance que les syndicats s'étaient scandaleusement arrogé au fil des ans..... pendant toute cette période ou - d'une façon ou d'une autre... - les syndicats arrivaient toujours à faire payer tout ou partie des jours de grève...

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL