UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Thibault - Aschiéri, même combat !...

          Il est instructif d'observer le comportement et l'attitude de ces deux responsables; et de voir comment ils se ressemblent, chacun dans son domaine (les Ports pour l'un, l'Éducation pour l'autre) s'enfermant volontairement dans un autisme choisi et assumé, similaire et parallèle.

          Ils s'isolent de leur plein gré dans une logique folle et suicidaire: les faits démentent ce que nous défendons, ce que nous prônons ne marche pas ? C'est parfait; cela veut donc dire qu'il faut continuer exactement la même politique, surtout ne pas la changer, et même l'amplifier.

           Et ça ira forcément mieux après. Sidérant, non ?

          C'est pourtant, sans aucune exagération ni polémique déplacée, le schéma mental de MM Thibault et Aschiéri.

          73% des élèves quittent l'Université en cours de première année, sans aucune formation ? Bravo, succès magnifique, continuons et donnons "plus de moyens" à l'Éducation pour qu'elle fasse encore mieux ( ? ! )...

          Les ports français ne représentent plus que  7 % de parts de marché en Europe pour les marchandises conteneurisées ? Superbe, et conservons surtout le statut de 1945 qui nous a emmené à ce désastre...

          Le "hic" c'est qu'il n'y a toujours pas de remède(s) contre l'autisme...

Commentaires

  • Désolé, mais toutes les ordonnances de 1945 ont été édictées sous de Gaulle.
    La représentativité syndicale n'a toujours été qu'une foutaise mais tout le monde s'en est accomodé.
    Représentativité minimum / pouvoir de nuisance maximum. Et en plus ils sont subventionnés .... suivez mon regard.
    On a les syndicats (et le patronat) qu'on mérite

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL