UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un si charmant "jeune" homme...

          Malik, 19 ans, vient d'être condamné par le Tribunal Correctionnel de Marseille à quatre mois de prison ferme. Motif: lors de la visite de Nicolas Sarkozy (alors seulement Ministre de l'intérieur) il a crié: "Je nique Sarko, le fils de p....!". Avant de s'en prendre physiquement aux policiers.

          Chronique de la "douce France républicaine" ordinaire; chronique de ces chers "jeunes" qui sont (selon les propos même de Chirac, alors Président, lors des émeutes de banlieue) "les enfants de la république" et, n'en doutons pas (?!) "une chance pour la France" (il vaut mieux entendre ça que d'être sourd...).

          Le "jeune" Malik va donc passer quatre mois en prison (attention les gardiens...), au frais du contribuable; même si, on le sait, les prisons de la république laissent franchement à désirer question qualité du séjour, nous allons tout de même payer pour ce voyou (et pour tant d'autres....) dont nos prisons sont pleines !

          Question impertinente: que se serait-il passé si un jeune "Jérôme" (ou un nom bien "roumi" dans ce genre...) s'était écrié lors du passage du Roi du Maroc à Rabat (1): "Je nique Momo, le fils de p....!"? Question très impertinente, non?....

(1) ou du président Assad à Damas, ou de Khadfi à Tripoli, ou de Moubarak en Egypte etc...etc....

Les commentaires sont fermés.