Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sceaux

  • Propos de président amnésique....

              "Pour conforter la vocation touristique de la France, il faut mettre en valeur notre patrimoine culturel, puissant facteur d'attractivité et héritage essentiel". Bravo ! Ces propos sont fort justes, et nous les faisons nôtres, sauf que c'est un président de la République qui a dit cela, et c'est là que le bât blesse....

               On rappellera à ce monsieur qu'en 20 ans, entre 1793 et 1814, la Révolution a détruit entre le quart et le tiers de notre patrimoine artistique, et qu'il est donc gonflé de tenir des propos pareils. Du moins si -mais c'est son cas- il ne fait pas mention de ce crime contre la France et contre l'Humanité qu'a constitué cette destruction systématique des oeuvres d'art de notre héritage. 

              Des exemples ?: Versailles ne compte plus qu'environ 10% de ce qu'il contenait sous Louis XVI; Cluny, la plus grande abbaye de la Chrétienté, réduite à quasiment rien; pas une ville de France sans un ou plusieurs monuments démolis (à Marseille Saint Victor, les Accoules, Saint Férreol); églises (180 à Paris), cathédrales (Cambrai) et châteaux d'un intérêt architectural inestimable perdus pour toujours (Marly, Sceaux; Amboise démoli à 80%...); Saint Denis profanée et saccagée; meubles, objets et oeuvres d'art détruits, dispersés ou vendus...

              Elle a eu une drôle de façon, la Révolution dont ce président est l'héritier et le gardien, de "mettre en valeur notre patrimoine culturel" !

              Ah, au fait, qui a prononcé ces propos, admirables bien qu'amnésiques ? Jacques Chirac (6 janvier 2007)...