Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

raymond domenech

  • Paroles de champion.....

            Raymond Domenech touchera donc un million d'euro, pour avoir fait ce qu'il a fait, et pour avoir accepté de jouer le jeu qu' "on" lui demandait. 

            Pendant ce temps-là, et dans tous les sports, d'authentiques champions sauvent l'honneur.

            Pour n'en prendre qu'un seul exemple, Alain Bernard :

            "Je fais un petit coucou aux Gendarmes et à tous les militaires... je fais un grand coucou à tous les miltaires en opérations extérieures, parce que je suis très fier de porter leurs couleurs et je suis un patriote".  

  • Raymond Domenech puni, et c'est bien fait.....

              La personne de Raymond Domenech, en soi, ne nous intéresse pas; et le ballon rond, en soi, ne semblerait pas non plus devoir entrer dans le champ d'un bloc-notes "politique". Sauf que ce monsieur, depuis qu'il est à la tête de l'équipe de France, ne cache pas ses idées personnelles et mène une action très orientée. Qu'il soit de gauche, c'est son droit, et nous ne le critiquerons pas là-dessus; qu'il soit un "immigrationniste" forcené, et qu'il se serve de son poste pour faire passer ce qu'il croit être son "message", en revanche, est déjà beaucoup plus contestable; au poste qu'il occupe, une stricte neutralité devrait être de mise, et ne pas respecter cette neutralité est scandaleux, car il s'agit bien de "L'Equipe de France", et non de "la chose de monsieur Domenech"...

              Ainsi ce monsieur pense-t-il, par exemple, que la France est "Black, blanc, beur". Il s'agit là du "slogan" le plus stupide, le plus consternant et disons le tout net le plus débile qui ait été concocté depuis des années. D'abord parce que -notons la contradiction car elle est extrêmement amusante...- la république interdit formellement tout classement selon la couleur ou les origines des personnes (1); force est de constater qu'avec ce slogan débile, on est servi, question référence à la couleur de peau ou aux origines! En plus cette équipe n'est pas si représentative que cela de la riche diversité pluri-ethnique de la France: par rapport à leur collègues de peau plus foncée, les représentants de l'ethnie blanche "primo-arrivée" sont semble-t-il nettement sous-representés. Est-ce du racisme de la part de monsieur Domenech?

              On sait, par exemple, qu'il a délibérément laissé sur la touche des joueurs de talent, comme Robert Pirès ou Ludovic Giuly, alors qu'il donnait leur chance à d'autres joueurs, au teint nettement moins pâle il est vrai, et qui n'avaient pas forcément, aux dires des commentateurs sportifs, fait preuve d'une réelle supériorité technique; quant au cas Anelka, repris en équipe de France après ses scandaleuses déclarations -témoignant d'un orgueil incommensurable et d'un mauvais esprit aux antipodes du "beau jeu" que l'on est pourtant censé prôner dans le sport-, il révèle seulement à quel point monsieur Domenech manque de la plus élémentaire fierté personnelle....Comme on dit dans les cours de récré: "il n'a pas de figure" ! C'est son problème, mais comme nous l'avons dit plus haut, du moment qu'il s'agit de "L'Equipe de France" c'est aussi un peu le problème de tout le monde: il faut savoir ce que l'on veut....

              Aujourd'hui, cet adepte forcené du métissage, stakhanoviste du pluri-ethnisme et jusqu'auboutiste de la pluriculturalité, se retrouve puni: il a écopé de 8.000 euros d'amende et d'un match de suspension pour avoir déclaré le 9 août, au "Parisien": "J'ai connu un France-Italie espoirs, qualificatif pour les J.O de Sidney, avec un arbitre acheté....Il y a des arrangements dans le foot italien...". L'ennui, c'est qu'il n'a pas apporté de preuves de ce qu'il affirmait (ou, ce qui revient strictement au même, de preuves convaincantes...).

              Or, on n'accuse pas sans preuves: il est très possible -c'est même probable- qu'il y ait des arbitres achetés; mais quand, d'une certaine manière, on représente la France, on n'engage pas ainsi son pays, à la légère, dans ce qui, sans preuves comme c'est le cas ici, n'est plus l'expression d'une opinion personnelle, mais bien de la calomnie et de la diffamation pure et simple.

              Monsieur Domenech ne devrait-il pas tirer toutes les conclusions d'une sanction qui, à travers lui, atteint la France ? Ne devrait-il pas se retirer ? Nous avons la faiblesse de penser que ce ne serait pas une grande perte.....

    (1): par exemple dans les statistiques de la délinquance, pour continuer à mentir au peuple français, et pour continuer à masquer la stupéfiante sur-délinquance liée aux immigrés, révélée par les chiffres portant, précisément, sur la délinquance....);