Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ravel

  • Ephéméride du 7 mars

    Albert Fert, Prix Nobel de Physique 2007 

     

    1274 : Mort de Saint Thomas d'Aquin       

     

    Âgé de quarante-neuf ans, il se rendait au concile de Lyon, où il avait été convoqué comme expert.

    Thomas avait fait trois séjours à Paris (voir l'éphéméride du 15 novembre) :

    • D'abord, à partir de 1248, sous le règne de Louis IX;

    • Puis il suivit son maître, Albert le Grand (dominicain lui aussi, et commentateur d'Aristote) à Cologne jusqu'en 1252 : en 1252, il revint  à Paris, où il resta sept ans, prenant en charge la chaire de Bachelier en Écritures, pour continuer comme Bachelier Sentenciaire (il fut, à trente et un ans, maître d’une chaire pour laquelle il en fallait trente cinq, selon les statuts et l’approbation pontificale. Au bout de ces sept années parisiennes, il fut appelé à Rome par le pape Alexandre IV, pour être incorporé à sa suite comme théologien pontifical;

    • Enfin, il fit un troisième et dernier voyage à Paris, envoyé par le supérieur des dominicains - avec le consentement du pape - pour arbitrer et éteindre, dans l'université, de graves querelles doctrinales, grâce à son autorité et à son prestige. Après avoir brillamment accompli cette double mission, il retourna définitivement à Rome, au côté du pape. 

    http://www.thomas-d-aquin.com/Pages/Presentation/PresentMenuCadre.html 

    http://curia.op.org/fr/index.php/qui-sommes-nous/84-albert-le-grand-et-saint-thomas-daquin-saints 

     

    7 mars,nicéphore niepce,poubelle,saint thomas d'aqui,hitler,wermacht,rhur,becquerel,ravel

    Saint Thomas d’Aquin par Antoine NICOLAS, 1648, Notre-Dame de Paris. Don du couvent dominicain de l’Annonciation du faubourg Saint-Honoré, en 1974, à l’occasion du septième centenaire de la mort de saint Thomas.

    Avec ce tableau, Paris se souvient du « Docteur Angélique », de la « Fontaine de Sagesse », qui professa la théologie à la Sorbonne, et écrivit plusieurs ouvrages dont une partie de la « Somme » au couvent Saint-Jacques, et vint sûrement se recueillir à la cathédrale, dont il vit construire le transept au temps de saint Louis.

    Sur saint Thomas d'Aquin et ses rapports avec la France, voir aussi l'Ephéméride du 28 janvier et l'Ephéméride du 7 mars...

    7 mars,nicéphore niepce,poubelle,saint thomas d'aqui,hitler,wermacht,rhur,becquerel,ravel

    Lire la suite

  • Hommage aux quatre soldats tués en Afghanistan : l'homélie de Mgr Ravel, Evêque aux Armées...

     ravel,afghanistan

    http://www.dioceseauxarmees.catholique.fr/texte-de-mgr-ravel-archives/849-hommage-national-aux-invalides-pour-thierry-serrat-stephane-prudhom-pierre-olivier-lumineau-yoann-marcillan.html

    Monseigneur Luc Ravel, évêque aux armées françaises

    Introduction à la célébration

            Monsieur le président, mesdames et messieurs les ministres, autorités civiles, militaires et religieuses, familles de nos morts pourla Franceet vous tous ici, votre présence dans cette église des soldats élève très haut cet hommage national pour nos quatre morts. Soyez-en profondément remerciés.

            Sous ces voûtes, plus de cent fois déjà a retenti la sonnerie aux morts. Cent fois déjà le silence a conquis les corps et mille fois la prière a rempli les cœurs. Ici, chacun selon ses convictions mais tous d’un seul mouvement, nous nous recueillons et nous prions avec les familles, pour nos morts et pour les deux interprètes afghans qui les accompagnaient.

    Homélie

    Lire la suite