Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

haby

  • Réformer le Collège unique ? Oui, évidemment, mais il faut aller beaucoup plus loin, et remonter beaucoup plus haut…

            Printemps 2011 : un sondage du CSA (commandé par l'Association de parents d'élèves de l'enseignement libre (Apel) et La Croix), vient confirmer ce que l’on savait déjà depuis longtemps :  le collège « fonctionne mal » (doux euphémisme, pour celles et ceux qui vivent « du dedans » le désastre éducatif…).

            Encore les questions sont-elles suffisamment « prudentes » pour que les sondés trouvent seulement que ce Collège unique ne favorise pas suffisamment l'égalité des chances et qu'il ne prépare pas bien les élèves à la suite de leur scolarité et à leur insertion professionnelle.  

    haby,ferry,langevin wallon,education,scolarite,collège unique

    Oui, bien sûr, et le plus tôt sera le mieux.... 

    Lire la suite

  • Le rapport annuel du Haut Conseil de l'éducation rappelle l'état alarmant du «maillon faible» du système scolaire : le Collège unique...

                                  Le collège, «maillon faible» du système scolaire, tel est le message qu'envoie le Haut Conseil de l'éducation (HCE) dans son rapport annuel remis fin septembre au président de la République. Un message qui n'a rien de véritablement nouveau puisque le constat d'une crise du collège, lieu de violence et de malaise, où se révèlent les inégalités scolaires, est dressé depuis déjà quinze ans. Il le fut plus encore au printemps, à travers le rapport de la Cour des comptes, qui pointait, comme le HCE, les statistiques dramatiques sur les difficultés en français et en mathématiques. 20% des collégiens de 15 ans ne maîtrisent pas les connaissances de base dans ces deux domaines. Un constat, là encore, qui était dressé dès la fin des années 1990 par un des membres de l'actuel Haut Conseil, Christian Forestier. 25% d'élèves en grande difficulté à l'entrée en 6e.

     

                       Elèves se rendant au Collège "la peur au ventre" (titre d'un sujet envoyé par Claire Chazal au JT du soir de TF1); violences répétées et, surtout, en augmentation exponentielle, en milieu scolaire; élèves sortant du sytème sans aucune qualification, après plusieurs années, direction, l'ANPE...: on ne cesse d'avoir, presque quotidiennement, des preuves tangibles de l'échec patent de l'idéologie dans le domaine de l'Education.

     

                       Et pourtant, rien ne bouge !.....

     

                       Jean-François Copé, qui vient de demander l'instauration d'un examen avant l'entrée en sixième - comme cela se faisait autrefois... - vient également de se faire taper sur les doigts par Luc Chatel, le ministre, qui préfère une évaluation permanente !

                       Evidemment, en revenir à ce qui marchait, et que l'on a remplacé par une idéologie désastreuse, qui ne marche pas, cela reviendrait à reconnaître que l' "on" s'est trompé....

                       Dans ce domaine, comme dans tant d'autres, le Système ne sait pas, ne peut pas, ne veut pas changer.....