UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Dans le monde, et dans notre Pays légal en folie : la revue de presse de lafautearousseau...

    "...et, surtout, Vive la France !" (Éric Zemmour)

    Sarkozy nous avait fait le coup, en 2007, pendant le temps (finalement, hélas, assez court...) où il était "conseillé" par Patrick Buisson : c'était, à la fin d'un discours, avec son "Et par-dessus tout, Vive la France !"; on s'était posé la question de savoir s'il fallait y croire; on aurait aimé y croire... Puis, très vite, entre une retraite au Mont Saint Michel et une semaine sur le yacht de Bolloré, il avait choisi la seconde option; puis il s'est mis en couple avec sa bobote friquée/gaucharde/immigrationniste hors sol de Carla Bruni... et on connaît la suite.

    Alors faut-il craindre la même chose avec Zemmour ?

    Nous ne le pensons pas.

    De toutes les façons, Zemmour a déjà gagné, et c'est cela qui "les" rend fous. L'Himalaya immobile et intouchable de la pensée unique, depuis 45 - lorsque de Gaulle a imprudemment abandonné à la gauche l'Instruction publique et les médias (et d'autres choses encore...) - est ébranlé et se fissure de partout, après les vérités martelées depuis plusieurs années par un Zemmour dont l'audience a eu l'effet sur le débat public d'un Fukushima ou d'un Tchernobyl pour la gauche toute puissante, dans sa forteresse inébranlable. Elle ne s'en relèvera pas, cette fois, elle le sait, et le cornac a compris qu'il ne mènerait plus l'éléphant à sa guise parce tout s'est désinhibé, libéré, dé-chaîné (au sens propre du terme) autour de lui... : d'où ce qu'il n'est pas exagéré d'appeler la "haine" de la caste médiatique et politique du Système contre lui.

    Un seul exemple de cette fissure irréversible de la chape de plomb médiatique : c'est la première fois (et ce fut Zemmour...) que l'on parle si souvent, si longtemps et, assez souvent, d'une façon non haineuse ou grossièrement mensongère, de Maurras, de Bainville et du nationalisme intégral de l'Action française.

    Alors, oui, de ce point de vue, et quels que soient les développements futurs, Zemmour a gagné : la gauche révolutionnaire a perdu sa main-mise absolue, totale, sans aucune contre-partie ni contestation ni réponse possible du Pays réel.

    Le vrai, le grand, l'immense service de Zemmour, il est là...

    (extrait 1'54)

    https://twitter.com/kevinbossuet/status/1466091531711000581?s=20

    1A.jpg

    Lire la suite

  • Un « Présidu » ne voussoie pas Sa Sainteté, par Guy Adain

    1A.jpg

    Un « Présidu » ne voussoie pas Sa Sainteté.
    Une commissaire européenne recommande de ne plus croire au Père Noël.
    Tout est perdu fors le doigt d’honneur !
    Les Français ne reconnaissent plus la « Phrance », et celui qui le dit doit être...
    Vers où se tourner pour apercevoir un horizon radieux et plein de promesses.
    Iels organisent une foire d’empoigne pour dégoter un(e) candidat (e) au poste de gardien (e) de Phrance !
    Et par dessus tout cela, un ou une virusse mortel (e) volète autour de nous...
    D’aucuns disent des vérités mais n’ont pas la légitimité pour le faire...
    Il y a bien quelque chose de pourri au Royaume de France !
    Certes il faut agir !
    Rééditer l’Appel du 18 Juin, ce pourrait être bien, encore faut-il être habilité à le faire !
    Il faut que les Français fouillent dans leur mémoire et cherchent :
    Qui peut le dire ?
    Certains propos paraissent étranges et ils le sont quand il ne sont pas portés par la bonne personne. Ce n’est pas au loup à parler aux moutons.
    Seul le berger peut le faire légitimement.
    Au lieu de critiquer, vilipender, écoutons le chant d’amour royal de celui qui est comptable des âmes des Français, celui qui a des Sujets et ne souhaite que les servir.
    Français vous avez des candidats devant vous, ils sont tous intéressés...
    Cherchez ailleurs celui que l’intérêt ne guide pas, celui qui n’aspire qu’à :
                                                              SERVIR !!!
     
    Guy Adain
  • Dans notre Ephéméride de ce jour : l'ouverture du pseudo procès de Louis XVI, matrice des tyrannies totalitaires sanglantes...

    Le pseudo-procès, gravure d'époque

     

     

    1792 : Ouverture du pseudo-procès de Louis XVI 

     

    En réalité, il n'y aura pas de procès, au sens vrai du terme, puisque le jugement est rendu d'avance, dicté par Robespierre lui-même : Il faut que Louis meure ! Car si Louis est innocent, alors ceux qui ont fait la révolution sont coupables !

    C'est le sens du discours stupéfiant que tient Robespierre à la Convention... : 

     

    GRANDS TEXTES (XVIII), ou ANTI GRAND TEXTE : Discours de Maximilien de Robespierre (première intervention, le 3 décembre 1792, au cours du pseudo procès de Louis XVI)

    Lire la suite

  • Primaire LR : "Pour que la France reste la France" arrive premier...

    lafautearousseau n'a pas vocation à commenter ce qui se passe dans le Pays légal, pour approuver ou désapprouver ses jeux internes, "combinaisons", compromissions et trahisons de l'intérêt national...

    "En même temps", comme dirait quelqu'un, et sous peine de vivre sur Sirius, nous ne pouvons nous désintéresser de l'actualité politique, sous peine - ne nous réfugiant que dans les idées - de perdre toute chance d'intéresser nos concitoyens à nos idées de salut public.

    Voilà pourquoi nous nous contenterons d'exprimer deux sentiments à propos de la désignation des deux finalistes de la primaire LR...

    Lire la suite

  • Demain, ne manquez pas notre Éphéméride du jour...

    lfar flamme.jpg1. Elle traite, en plus de tout le reste, du "chef d'oeuvre absolu" (le mot est de Jacques Bainville) que représentent les Traités de Westphalie, préparés par Richelieu et signés par Mazarin.

    La Royauté en avait "fini" avec l'envahisseur héréditaire venu d'Outre-Rhin; il n'y avait plus d'Allemagne mais "des" Allemagnes, une "République de princes", une "croix des géographes" : la France était en paix de ce côté d'où lui venait la guerre depuis les Cimbres et les Teutons, cent ans avant Jésus-Christ; elle allait pouvoir étendre ses frontières (Franche-Comté, Alsace, Lorraine, Artois, Flandres, Roussillon) et donc sa sécurité; elle allait assurer sa prééminence en Europe et vivre ses deux Grands siècles : les XVIIème et XVIIIème; elle allait devenir "la Grande Nation", car la Royauté travaillait dans le sens de l'intérêt général, du Bien commun.

    Lire la suite

  • Éphéméride du 3 décembre

    Le pseudo-procès, gravure d'époque

     

     

    1792 : Ouverture du pseudo-procès de Louis XVI 

     

    En réalité, il n'y aura pas de procès, au sens vrai du terme, puisque le jugement est rendu d'avance, dicté par Robespierre lui-même : Il faut que Louis meure ! Car si Louis est innocent, alors ceux qui ont fait la révolution sont coupables !

    C'est le sens du discours stupéfiant que tient Robespierre à la Convention... : 

     

    GRANDS TEXTES (XVIII), ou ANTI GRAND TEXTE : Discours de Maximilien de Robespierre (première intervention, le 3 décembre 1792, au cours du pseudo procès de Louis XVI)

    Lire la suite