UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gilles-William Goldnadel : « Le président du CRIF est le plus mal placé qui soit pour donner des consignes aux juifs français ! ».

Éric Zemmour bouscule le monde juif : pour le président du CRIF, pas une seule voix juive ne doit aller au polémiste. BHL, lui, sort une longue tribune pour contrecarrer Éric Zemmour, ce « champion que se donne cette vieille droite antisémite ».

Des propos que ne partage pas Gilles-William Goldnadel. Il s’en explique au micro de Boulevard Voltaire.

https://soundcloud.com/bvoltaire/gilles-william-186723446

Le président du CRIF déclare que pas une seule voix juive ne doit aller à Éric Zemmour ou à l’extrême droite. Pourquoi un juif ne pourrait-il pas voter pour Éric Zemmour ?

Un juif peut voter pour qui il veut. Je ne sais pas si le président du CRIF a également parlé de l’extrême gauche. Il me semble, pourtant, qu’il aurait été bien inspiré de le faire, sauf à être hémiplégique dans son raisonnement. Je suis un ami de très longue date d’Éric Zemmour, ce n’est pas pour autant que je suis un béni-oui-oui et que je considère que tout ce qu’il dit à propos de la question juive ou de l’Occupation est pertinent. Je le lui ai dit lors de débats. Je n’ai pas sa vision du maréchal Pétain, du conflit israélo-palestinien, je pense que ses paroles concernant les enfants, victimes de Merah et enterrés en Israël, ont été malheureuses. Je pense aussi, et je lui en ai fait amicalement grief, qu’il aurait été bien inspiré, face à Jean-Luc Mélenchon, de dire quel était le remplacement de la population juive dans le 9-3. Ne serait-ce que pour mettre en difficulté Mélenchon qui, avec son parti, est clairement le complice des islamistes en France et, ainsi, montrer les problèmes que rencontrent les juifs français dans ces territoires-là.

Le CRIF et la plupart des associations juives antiracistes ont toujours été des alliés objectifs de l’immigration massive…

Votre remarque est particulièrement pertinente. Éric Zemmour s’est plu à remarquer qu’il est sans doute plus populaire dans les synagogues que les gens du CRIF. Je ne dis pas qu’il fait l’unanimité ! Mais la très grande majorité des juifs français ne supportent plus les notables du CRIF qui ne les représentent plus. Cela fait trente ans que, dans le désert, je reproche aux notables du CRIF qui ne représentent qu’eux-mêmes et sont imbus de l’importance qu’ils n’ont même pas, de recevoir un hochet de temps en temps.
Obsédé par le FN, le CRIF a complètement méconnu et mésestimé le mal fait par l’extrême gauche en France. Par sa passivité, voire par sa complaisance et sa bienveillance, il a autorisé, d’une certaine manière, l’immigration massive. Les juifs français ont été les premières victimes de cet antisémitisme islamique que le CRIF ne voulait pas voir. Il s’agit de vraies victimes, de massacres. Depuis la Deuxième Guerre mondiale, il n’y a pas eu une goutte de sang juif versée à cause de la fantomatique extrême droite en France ou ce qu’il en reste.
Ce sont les islamistes : c’est Fofana pour Ilan Halimi, c’est Traoré pour Sarah Halimi, c’est Merah pour les victimes de Toulouse, c’est Yacine Mihoub pour Mireille Knoll, dont je vais représenter les enfants dans quelques jours. C’est Koulibali pour les victimes de l’Hyper Casher. Je peux vous dire que les juifs français ne pardonnent pas aux notables du CRIF d’avoir facilité l’immigration massive et invasive. Donc, monsieur le président du CRIF est le plus mal placé qui soit pour donner des consignes aux juifs français qui ne l’écoutent plus.
Je ne dis pas que l’on doive voter Zemmour lorsqu’on est juif. Lorsqu’on est juif, on fait ce que l’on veut, on vote pour qui on veut et on ne reçoit certainement pas les consignes du président du CRIF.

 

G.-W. Goldnadel

Avocat et essayiste.
Président de Avocats sans frontières.

Commentaires

  • Les propos de G.W. Goldnadel reposent, exactement selon moi, sur une connaissance des faits concernant l'immigration de masse arabo-maghrébo musulmanes en France absurdement soutenue, sans être seules, par les élites juives depuis quarante ans, vraisemblablement pour punir a posteriori la France de Vichy pour ses crimes commis plus de quarante cinq ans plus tôt contre les juifs. Les élites juives qui aujourd'hui encore semblent continuer d'approuver cette immigration massive dont il est question ci-dessus me semblent empreintes d'un sentiment de masochisme aveugle aux réalités car il n'est plus à prouver que l'immigration massive en question se vautre dans un antisémitisme (mais pas seulement) jihadiste meurtrier qui les touche particulièrement.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel