UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le calice de la dernière Messe du Roi Louis XVI est en Auvergne, à Saint-Urcize...

Une petite cérémonie a célébré, jeudi, l’exposition désormais permanente, dans une chapelle latérale de l’édifice, du calice qui a servi à la communion du roi juste avant son exécution.

Le calice a été sorti de son écrin fortifié, le temps de la cérémonie, par le maire de Saint-Urcize, Bernard Remise, et Gérard Bouniol, à l’origine de son exposition permanente

Paris, 21 janvier 1793, 5 heures du matin. Au troisième étage de la tour du Temple, où il est détenu depuis plusieurs mois, Louis XVI reçoit une dernière fois la communion, des mains de son confesseur, l'abbé Henri Essex Edgeworth de Firmont, avant d'être emmené dans une berline attelée à deux chevaux vers son lieu d'exécution, place de la Révolution.

Saint-Urcize, 26 juillet 2012, 15 heures. Élus, habitants, membres de l'association Louis XVI France et Belgique garnissent les rangs de la petite église romane du village de l'Aubrac.

Entre ces deux événements, séparés par plus de deux siècles, un trait d'union, conservé dans une chapelle latérale de l'édifice religieux. C'est là qu'est exposé le fameux calice utilisé lors de la dernière messe de Louis XVI.

La petite cérémonie de jeudi dernier célébrait l'exposition de cette coupe en argent et vermeil qui trône désormais de façon permanente dans un coffre, au sein de l'église des XIe et XIIe siècles.

Transmis de prêtre en prêtre

Comment ce calice s'est-il retrouvé à Saint-Urcize ? Transmis de prêtre en prêtre, il a été retrouvé au début du XIXe siècle dans l'Est de la France, chez l'abbé Saint-Pée d'Amon, qui l'offrit à un parent, Pierre-Jean Ipcher, futur curé de Saint-Urcize, pour la célébration de sa première messe. Dès lors, l'objet, classé monument historique en 1980, n'a plus quitté le village.

"Il est l'ornement de notre église", s'est réjoui Gérard Bouniol, président de l'association pour la préservation des sites de Saint-Urcize, dont la ténacité a rendu possible l'exposition permanente de ce petit trésor.

Parler de trésor n'est pas trop fort pour Jocelyne Pierrard, membre de l'association Louis XVI France et Belgique, qui a retracé avec émotion les dernières heures du roi en ce 21 janvier 1793. Un instant de l'Histoire de France dont l'église de Saint-Urcize abrite l'un des objets !

Olivier Rezel, dans La Montagne du 29/07/2012

1A.jpg

En Auvergne, dans l'Aubrac, le petit village de Saint Urcize (ci dessus) et son église Saint Pierre et Saint Michel (ci dessous) :

1AA.jpg

Le calice de la dernière Messe...

1AAA.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel