UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des militants royalistes nettoient une statue vandalisée de Jeanne d'Arc à Paris.

Une militante de l'AF nettoie la statue vandalisée de Jeanne d'Arc. Photo © Action française/Twitter

Source : https://www.valeursactuelles.com/

La statue du sculpteur Emile-François Chatrousse a récemment été recouverte de la mention “pucele (sic) de merde”.

Une dégradation passée sous silence par les médias. Il y a quelques jours, une statue de Jeanne d’Arc, située sur le boulevard Saint-Marcel, dans le cinquième arrondissement de Paris, a été recouverte de graffitis, dans l’indifférence générale. Sur le socle de l’effigie érigée en hommage à l’héroïne française, on pouvait notamment lire l’insulte « pucele (sic) de merde », en référence au surnom de « pucelle d’Orléans » qui lui est dévolu. Puisque la mairie de Paris n’a pas jugé bon de nettoyer l’œuvre du sculpteur Emile-François Chatrousse, ce sont de jeunes militants de l’Action française (AF) qui s’en sont chargés. 

2.jpg

Une action « très bien accueillie par les habitants du quartier »

Le mouvement royaliste a en effet partagé sur les réseaux sociaux des photos de « jeunes Parisiens » occupés à frotter les « graffitis injurieux envers l’héroïne nationale, cette jeune fille qui fit relever la tête à la France au XVe siècle ». « L’action des militants royalistes a été très bien accueillie par les habitants du quartier qui les ont félicités pour leur action. La France est à nous, la France est à Jeanne d’Arc », s’est félicité le compte Twitter de l’AF Île de France.

3.jpg

Plusieurs internautes ont d’ailleurs reproché à la mairie de Paris de ne pas avoir fait le nécessaire pour faire disparaître cette mention injurieuse. « Comment se fait-ce que l’AF se soit chargée de la nettoyer, Anne Hidalgo avait piscine ? », s’est notamment demandé le journaliste Jonathan Moadab. 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL