UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Michel Onfray : "Emmanuel Macron a exposé les Français au coronavirus par idéologie européiste" (1/3).

Il Corriere della Sera: Que pensez-vous de l'exode des Parisiens, qui ont quitté la capitale pour rejoindre la province?

Michel Onfray: Depuis Philippe Le Bel, c'est-à-dire depuis le XIV° siècle, l'État français est centralisé. De ce fait, il y a toujours un peu de mépris pour la province quand on la regarde de Paris. Elle est la périphérie des choses et du monde. C'est le lieu des ploucs, des pécores, des paysans, des ruraux, des gens mal dégrossis, des incultes. Peu importe que ces Parisiens soient souvent des provinciaux "montés à Paris", comme on dit, parce que c'est la ville où se concentrent tous les Rastignac et qu'ils cherchent à réussir à la Capitale... Seulement c'est à la province que Paris demande depuis des siècles de quoi manger, y compris sous l'occupation, c'est à la province qu’on demande également d'accueillir les migrants quand ils arrivent massivement, c'est à la province qu'on impose les quarantaines d'expatriés français ramenés de Chine par l'État français. Et c'est à la province qu'on va ces temps-ci se protéger des miasmes de la capitale quand la pandémie menace... La province est bonne fille...

CDS: Vous êtes né en Normandie et vous-y habitez. Quel sera l’accueil de la population locale?

MO: Je ne peux présumer d'un accueil global... Il y aura autant d'accueils qu’il y aura de cas particuliers...  Mais le repli provincial des gens descendus de Paris s'effectuera dans des maisons de campagne, des résidences secondaires, des maisons de famille, ce qui veut dire que la lutte des classes se manifestera ici aussi: les pauvres qui vivent dans de petits espaces en région parisienne y resteront pendant que les autres, qui en auront les moyens, ou qui auront les relations, prendront un peu de vacances dans des demeures accueillantes.

DCS: On a l’impression de revoir toutes les étapes du scénario italien: l’alerte initiale, les invitations à vivre quand même, à nouveau l’alerte, le confinement, la fuite vers d’autres régions, seulement avec plusieurs jours de retard. Est-ce que le gouvernement français aurait pu mieux profiter du cas italien, et en tirer des leçons?

MO: Oui bien sûr. Emmanuel Macron a exposé la majorité du peuple français en rapatriant illico la minorité d'expatriés qui vivaient en Chine avant de les confiner, sans en demander l'autorisation aux maires concernés, d'abord dans un village du sud de la France, puis en Normandie. Je vous rappelle qu’il est probable que le premier personnage touché par le coronavirus en France soit un militaire ayant procédé à ces opérations de rapatriement car ces militaires n'ont pas été placés en quarantaine, comme on aurait pu l’imaginer, mais ils sont partis tout bonnement en permission! Emmanuel Macron a ensuite refusé de fermer les frontières nationales, sous prétexte que "le virus n'avait pas de passeport", avant de finir par consentir à fermer les frontières de Schengen une fois la contamination généralisée dans le pays qu’il est censé gouverner donc protéger. Il a exposé les Français au virus par idéologie européiste.

DCS: Est-il possible qu'Emmanuel Macron ait voulu préparer graduellement la population à cause des tensions sociales qui traversent le Pays depuis longtemps (gilets-jaunes, retraites, 49-3)?

MO: Je ne crois pas... Macron n'a pas de colonne vertébrale personnelle. Il avance au jour le jour sans vision historique. Il est le pion de l'État profond et des marchés, il est l'homme lige de l'Europe maastrichtienne qui n'aspire qu'a détruire les nations afin de fabriquer une Europe conçue comme le premier maillon d'un État universel dont le projet sera le triomphe du capitalisme absolu qui fera l'économie des peuples et donnera le pouvoir à de prétendus techniciens -en fait les fortunes planétaires concentrées.

DCS: Comment les Français réagiront-ils au confinement? Comme les Italiens ou de façon différente ?

MO: Là aussi, là encore, je crois qu’il n'y aura que des réactions individuelles. L'État français n'existe plus, il n'a plus les moyens de se faire respecter depuis bien longtemps, la quantité de territoires perdus de la République, plus d'une centaine,  témoigne en ce sens. Quiconque aura compris cela saura qu'en France, le pouvoir est à prendre... Et il ne manque pas de gens à le savoir.

Michel Onfray

Commentaires

  • Comme toujours une analyse extremement juste
    Comme toujours je suis fascinée par la quasi diabolique justesse de l'observation

  • Tres belle analyse. Ce gvt est incapable et angoissant

  • Bjr, comme d'habitude Mr Onfray parle juste et compréhensible par tout le monde sauf les jaloux et les intéressés dont il parle entre les lignes... Beaucoup de nos concitoyens devraient s'en inspirer. BAV

  • Si la hiérarchie militaire des pilotes ayant effectué les rapatriements n'a pas été capable de les placer de son propre chef en quarantaine, excusez moi de le dire crûment, mais c'est qu'elle est conne, autant que Macron!

  • Tout a fait d'accord.

  • Suis entièrement d'accord avec l"analyse percutante de Monsieur ONfray mais les français enfin ce qu'il en reste ne comprennent pas grand chose ! Mr Macron a organisé le vote dimanche dernier , 3 jours après il offre à de pauvres gens de province une superbe amende de 400 Euros pour un délit de promenade d'une famille de 4 personnes ! En Hte Normandie près de Conches en Ouche ! Qu'en pensez vous ??

  • Bravo il ne pense qu'à la répression car il n'aime pas son peuple
    Au lieu d'expliquer la situation et de protéger celui ci il va le rendre hargneux car les gens ne comprennent pas que la situation est très grave
    C'est cela les robots sans âme
    Et l'armée mon dieu qui est partie promulguer le virus dans quarantaine!!!!!
    Si le chef de l'armée n'avait pas été limogé par macron on n'en serait pas là

  • Quel super argument!

  • D'après le gouvernement, les frontières nationales ne servent pas -mais celles européennes si par contre!-, les masques ne servent pas non plus -sauf pour le corps médical, là ça marche-, Et les tests sont inutiles -sauf dans les pays asiatiques- On ne serait pas dans le sketch de Coluche lorsqu'il faisait dire à un politique lambda "Dites-moi de quoi vous avez besoin, je vous expliquerai comment vous en passer" ? On se calfeutre et ensuite, la crise passée, on devra attraper les politiques responsables et les juger (avant leur fuite à l'étranger).

  • Bonne analyse de la situation, comme souvent. Pour compléter l'information au niveau médical, je vous invite à lire celle de Jean-Dominique Michel et du Professeur Raout :
    http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/03/18/covid-19-fin-de-partie-305096.html?fbclid=IwAR2yYZeL3rUa0GyQjpxKZLnGtDHKll3VHMv_FetVmZfDTZUjHUUbJoUNktg

  • Macron est un petit prétentieux bcp moins intelligent qu il le croit et sans aucune envergure c'est un drôle de type car perso a 16 ans je pensais aux filles de mon âge pas a leur mère.....

  • 14 ans et non 16. L’âge a été changé sur sa bio pour que n’apparaisse pas le détournement de mineur en dessous de l’âge légal de la majorité sexuelle des garçons.

  • C'est un tout autre problème

  • " Les batailles perdues tiennent en 2 mots : trop tard !" Général Mac Arthur

  • Ce gouvernement doit être destitué, et très vite ! Les Français sont en grand danger !

  • Là je suis d accord !!!

  • Comme d’habitude, le commentaire de Michel Onfret ne va pas AU COEUR du sujet.

    . 1/ La premier Président européen était Walter H..., le conseiller politique d’Hitler. L’UE est donc sous domination allemande depuis le 25 mars 1957, le traité de Rome.

    2/ Macron est à la botte de l’Allemagne, en plus d’être un déviant psychopathe. Cf l’accord d’Aix la chapelle du 25 mars 2019 au son des violons où Macron donne tout à Merkel dans la corbeille de la mariée, et L’Allemagne rien à la France.

    3/ Depuis Maastricht, malgré le non au referendum, la monnaie française est devenue l’Euro qui n’est rien d’autre que le Deutschmark adapté à l’économie allemande, mais qui a détruit l’industrie française.

    4/Depuis la crise bancaire de 2008, due à la spéculation stérile de toutes les banques mondiales, rien n’a changé dans leur fonctionnement, si bien que l’on s’attend depuis plus d’un an à un nouvel effondrement. L’entrée en scène du Covid-19 permet aux banquiers (et Macron est un ancien de chez Rothschild) d'incriminer le Corona dans leur faillite. Mais un virus peut-il attaquer une banque ??

    5/Appliquant comme un ROBOT le budget imposé à la France par l’Allemagne, Macron a détruit l’Hôpital public, a mis en vente au profit du privé tous les services publics de la SNCF à la Poste, s’apprêtant à vendre au privé nos aéroports, nos barrages électriques et même nos routes nationales ! Et cerise sur le paquebot, nos systèmes de retraites et. d’enseignement !!

    6/Depuis que l’Allemagne a fermé ses frontières, signant du même coup la liquéfaction de l’UE, le robot Macron, stupide et imperturbable, profite du Corona pour nous mettre sous emprise par une PEUR PANIQUE. Il peut ensuite jouer la comédie d’être notre protecteur tout en imposant sa férule. Ce 16 mars 2020, Macron vient de faire son COUP D’ÉTAT !!

  • Oui, le pouvoir est à prendre, du moins en apparence. Mais par qui? La France a parfois connu des crises de régime cataclysmiques. On voit mal aujourd'hui une ou des forces politiques crédibles, honnêtes et puissantes revendiquer avec quelque chance de succès le pouvoir. L'UPR sort des limbes et, à priori, ne pourrait dans l'immédiat assumer cette tâche de redressement national. Mais en dehors de M. Asselineau, qui? On murmure sur certains sites internet le nom de M. Ménard. On n'est pas sorti de l'auberge.

  • Si nous avions la chance d'avoir des politiques avec la sagesse de M. ONFRAY nous serions plus heureux tout simplement

  • Eh oui je viens de lire un article la gendarmerie des hautes Alpes font le tour des refuges de montagne et verbalisent tout est question de pognon, Macron fait le beau dans les hôpitaux sans masque et sans respecter les distances. Il faut sortir mais juste pour aller voter, les militaires qui montent l'hôpital militaire sans précautions non plus !!!! On nous prend vraiment pour des cons vous croyez que les banques vont aider les sociétés !!! Si vous êtes un pote Macron et du CAC 40 c est ok. Perso je suis indépendant et je vais payer mon découvert pour bouffer !!!!! Aux armes citoyens !!!!!!

  • Rendez justice à François Asselineau qui depuis 13 ans se bat contre tous pour se faire entendre et dont les analyses se vérifient jour après jour. Nous avons un homme d'État de la stature du général De Gaulle et la France l'ignore .Comme lui il est entre en résistance contre l'idéologie européenne et le libéralisme effréné verrouillés par les traités européens. Les multinationales se sont gavées de pognon en profitant d'un vivier humain corvéable à merci aux dépends de nos classes laborieuses qui sont tombées dans la précarité et la misère.Délocalisations obligent aux dépends aussi du principe de protection en marchandisant notre système hospitalier. La pandémie qui frappe la planète va nous faire payer très cher ces politiques folles menées par des politiques inconscients
    qui ne méritent que mépris pour leur aveuglement leur veulerie leur fanatisme et leur attachement aux places et au fric.
    Tournant le dos rappelons le sans cesse au peuple souverain en 2008 en refusant de respecter le non au traité de Maastricht ordonné par référendum.
    La sagesse populaire n'avait plus de sens pour eux .
    ASSELINEAU REPRESENTE CETTE SAGESSE QUI NOUS MANQUE TANT
    C'EST LUI OU LE DELUGE .

  • Bien sûr, François Asselineau représente la sagesse française mais comment faut-il qualifier ces imbéciles d'électeurs qui nous ont vendu un macron et s'obstinent à ne pas voir la réalité en face. Consternant !

  • Mon commentaire :
    Je suis globalement en phase avec M. Onfray. Cependant je souhaite prèciser la vision que l'on doit avoir de M. Macron.
    En réalité la façon dont Macron a géré et continue de gérer cette affaire révèle, avec encore plus d'évidence, que la France n'est, pour lui, que le marche-pied d'un agenda caché européen. Le refus obstiné de fermer les frontières nationales, dès le début, apporte une preuve supplémentaire.
    Toutes nos critiques resterons inopérantes tant que nous refuserons de voir et comprendre cette pierre angulaire de la stratégie macronnienne: la France est son 'marche-pied' ; la France n'a plus de frontières; elle est noyée, dissoute dans l'UE dont ce personnage veut/ambitionne, d'une façon ou d'une autre, être le premier président élu. (je précise: il a trente ans devant lui!).
    J'ajoute : Qu'est-ce que la mondialisation?
    C'est la collusion sordide des internationalistes (la gauche… l'utopie créatrice!... 'les lendemains qui chantent'... l'homo soviéticus !! ) et des ultra-libéraux (expansion et profits sans limites… c-à-d ''l'idiotie utile'' au service des premiers) dans le sans-frontiérisme totalitaire (prononcer le mot 'frontière' devant ces individus : C'est comme jeter de l'eau bénite sur Dracula !).
    M. Onfray analyse 'macron' du seul point de vue de gauche. Les autres- la droite- font de même.
    Entente, concorde, coopération -équitable et loyale!- de Peuples souverains et de Nations indépendantes.
    Nous devons voir plus grand : rien moins que la France.

  • Michel Onfray, et c'était de circonstance, aurait pu ajouter la bataille qui se joue entre les laboratoires, les politiques....et quelque instance financière...et le professeur Didier Raoult. Ce chercheur mondialement connu et reconnu a proposé un traitement qui réduit de 12 à 5 jours les effets de la maladie liée au virus... Ce traitement est facile à trouver et bon marché.... Mais cela vient de la province..... Heureusement, Raoult a fait installé une tente médicale au pied du CHU pour dépistage et traitement par la suite. Il reçoit des menaces tous les jours. Le lobby des laboratoires est très puissant...on ne plaisante pas avec non pas la santé mais le fric.

  • Oui, le pouvoir est à prendre, du moins en apparence. Mais par qui? La France a parfois connu des crises de régime cataclysmiques. On voit mal aujourd'hui une ou des forces politiques crédibles, honnêtes et puissantes revendiquer avec quelque chance de succès le pouvoir. L'UPR sort des limbes et, à priori, ne pourrait dans l'immédiat assumer cette tâche de redressement national. Mais en dehors de M. Asselineau, qui? On murmure sur certains sites internet le nom de M. Ménard. On n'est pas sorti de l'auberge.

  • L'Upr est en ordre de marche et ses 39040 adhérents l'ont démontré lors des européennes et des municipales .si les analysés, le programme de Mr ASSELINEAU était relayés comme il devrait l'être sur les média main STREAM au lieu d'être copieusement boycotté ce serait un tsunami et une grande partie des français se reconnaîtrait dans cet homme providentiel, intégré,d'expérience,et doté d'une force et d'un amour du pays et des français qui font chaud au coeur .
    Écoutez une seule de ses innombrables réunions publiques tenues depuis plus de 13 ans en France et vous serez édifiés sur la clarté de ses analyses, l'autorité du bonhomme ,sa chaleur ,sa compétence et son humanité. Mais pour cela il faudrait dans un premier temps passer son cerveau à la solution hydro alcoolique
    Pour tuer tous virus innoculés insidieusement par les médias europeistes (tenus à 95 pour cent par des grosses fortunes) qui n'ont eux cesse de l'ignorer ,de le calomnier et de le tenir pour quantité négligeable.qu'aurait fait le Général De Gaulle en 40 sans l'aide octroyée par Churchill avec la BBC?
    Réveillez vous car il sera bientôt trop tard .
    Si ASSELINEAU ne peut pas venir à vous ALLEZ VERS LUI ,ses efforts pour éclairer les français depuis plus de 13 ans méritent pour le moins un petit effort d'écoute et de recherche personnelle.

  • Michel Onfray pointe les défaillances avec précision. Merci à la faute à Rousseau de nous avoir transmis son analyse. A chacun d'en tirer les conséquences......

  • L'autre face de la France
    L'interdiction de prescrire de l'hydroxychloroquine à des patients infectés par le virus covid-19 en début de maladie, c'es-à-dire à un stade où ce médicament est efficace, et ainsi sauver des vies, et autoriser la prescription de ce traitement à des patients trop gravement atteints pour qu'il soit efficace, est un crime qui rappelle celui des 40 000 malades mentaux que les Français ont laissé mourir de faim pendant la Seconde Guerre Mondiale. En laissant faire vous vous rendez complices d'un crime contre l'humanité.
    Soyons des millions de Français dans les rues après le confinement pour dire notre désaccord !

  • Réflexion réaliste et pertinente d'un observateur avisé de la vie politique, concernant un eurobéat qui adopte aujourd'hui les idées de Marine LE PEN, concernant l'accès à la souveraineté nationale, perdue depuis Maastricht. (1992) Pauvre MACRON et pauvre France!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL