UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'Islam, comme la Révolution, est un bloc : en réponse à vos questions...

Hier nous avons "répondu" à Ose, et à son commentaire sur l'Islam : cette réponse a suscité de nombreuses demandes, sur notre page facebook, émanant pour la plupart de jeunes lecteurs, peu formés, ou mal formés, et plus sûrement encore, déformés par notre des-éducation nationale. On veut mieux comprendre ce parallèle entre Révolution et l'Islam, et savoir de quelles paroles nous parlons lorsque nous évoquons Clemenceau...

D'abord, merci à tous de nous avoir écrit, et, surtout, continuez à nous poser des questions : nous y répondrons toujours avec le plus grand plaisir...

Voici donc un extrait de notre Ephéméride du 23 janvier : normalement, après cela, vous saurez tout (du moins, pour commencer !!!!!!!)

Extrait de l'Ephéméride du 23 janvier de lafautearousseau :
 
 
1891 : Première représentation de la pièce Thermidor
         
 
La pièce de Victorien Sardou dénonce les horreurs de la Révolution et attaque violemment Robespierre et la Terreur : Clemenceau la fera interdire presque immédiatement, ce qui causera un scandale à la Chambre des Députés , le 29 janvier suivant.
 
C’est au cours de cette séance particulièrement houleuse que Clemenceau (ci dessous) prononça la phrase  célèbre : "La Révolution est un bloc !" :
 
23 janvier,vercingetorix,orleans,gaule,cesar,mansart,louis xvi,pichegru,helder,capture de la flotte hollandaise,tocqueville,manet,stendhal
 
(extrait) : "...Et maintenant, si vous voulez savoir pourquoi, à la suite de cet événement sans importance d'un mauvais drame à la Comédie Française, il y a eu tant d'émotion dans Paris, et pourquoi il y a à l'heure présente tant d'émotion dans la Chambre, je vais vous le dire.
 
C'est que cette admirable Révolution par qui nous sommes n'est pas finie, c'est qu'elle dure encore, c'est que nous en sommes encore les acteurs, c'est que ce sont toujours les mêmes hommes qui se trouvent aux prises avec les mêmes ennemis.
 
Oui, ce que nos aïeux ont voulu, nous le voulons encore. (Applaudissements à gauche.).
 
Nous rencontrons les mêmes résistances. Vous êtes demeurés les mêmes ; nous n'avons pas changé. Il faut donc que la lutte dure jusqu'à ce que la victoire soit définitive..."
 
 

23 janvier,vercingetorix,orleans,gaule,cesar,mansart,louis xvi,pichegru,helder,capture de la flotte hollandaise,tocqueville,manet,stendhal

 

Le même Clemenceau, toujours au sujet de la même pièce déclara aussi (sans commentaires !...) :

"J'approuve tout de la Révolution : j'approuve les massacres de septembre où, pour s'éclairer, la nuit venue, les travailleurs plantaient des chandelles dans les yeux des morts.
J'approuve les noyades de Nantes, les mariages républicains où les vierges accouplées à des hommes, par une imagination néronienne, avant d'être jetées dans la Loire, avaient à la fois l'angoisse de la mort et la souffrance de la pudeur outragée.
J'approuve les horreurs de Lyon, où l'on attachait des enfants à la gueule des canons, et les égorgements de vieillards de quatre vingt dix ans et de jeunes filles à peine nubiles.
Tout cela forme un bloc glorieux et je défends qu'on y touche.
  Je défends que, sur un théâtre qui dépend de l'Etat, un dramaturge illustre vienne, après plus de cent ans révolus, prononcer une parole de pitié qui serait un outrage aux mânes augustes de Robespierre et de Marat".
 
 
 
 Voici le discours intégral de Clemenceau :
 
 
 
 
 
Voir aussi notre album Totalitarisme ou Résistance ? Vendée, "Guerres de Géants"..., notamment la partie 2 dans son ensemble, et, par exemple la photo "Mise en place méthodique : la Terreur partout..."
 
LAFAUTEAROUSSEAU
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL