UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lafautearousseau d'accord avec... Jordan Bardella : Stop à l'impunité de l'extrême gauche !

Black blocs, casseurs et milices d'extrême-gauche, à la présence pourtant prévisible, sont encore laissés libres de tout saccager et de salir cet anniversaire du mouvement des Gilets Jaunes... L'impunité dont ils bénéficient commence sérieusement à devenir douteuse !

Commentaires

  • Autant le dire carrément. Il y a derrière cette permissivité une volonté de salir un mouvement populaire. Ces groupes d’ultra-gauche ne sont que les idiots utiles du gouvernement.

  • Ecoutez Linda Kebbab, délégué FO de la Police.
    Les Black Blocks sont identifiés et pistés par le renseignement maison mais les ordres d'interception n'arrivent jamais avant que les violences ne se soient déchaînées. De là à penser qu'ils sont utiles aux pouvoirs...

    C'était déjà le cas pendant le passage des Sarkozy au ministère de l'Intérieur, Tous les commerçants des boulevards près de la Bastille dénonçaient l'impassibilité des détachements de police, l'arme au pied, à cinquante mètres des saccages. Depuis toujours l'émeute est utilisée pour faire peur au bourgeois et l'enrôler dans le parti présidentiel.

  • Tout à fait d'accord. Après autant d'épisodes d'incapacité voire de passivité des autorités de l'ordre public, on est en droit de se poser la question d'un double jeu malhonnête et machiavélique du gouvernement.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel