UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Notre Compte courant postal est ouvert : la réorganisation interne de lafautearousseau est terminée...

    LAFAUTEAROUSSEAU sans inscription.jpgComme je vous l'annonçais avant-hier, et vous le confirmais hier, nous avons ouvert, avec notre nouveau Trésorier, le nouveau Compte de la nouvelle Association qui gère désormais notre cher quotidien lafautearousseau, qui vient de fêter ses douze ans et demi.

    Je vous annonce donc la fin de la ré-organisation/refonte complète de l'architecture de notre quotidien : il n'y a plus désormais qu'un seul sigle - "lafautearousseau" - pour le quotidien lui-même, pour l'Association qui le gère et pour le Compte courant postal.

    L'ancienne association ("les amis de lafautearousseau", dont j'étais Secrétaire et dont je me suis retiré) est donc caduque, dissoute de fait et, de toutes façons, dans l'impossibilité juridique d'intervenir en quoi que ce soit dans les affaires de lafautearousseau, sigle désormais protégé par l'INPI, et donc "marque déposée"; elle est remplacée par l' "Association lafautearousseau"

    De même, pour les finances, lafautearousseau ne passera plus désormais par le compte de la fédération royaliste provençale; c'était commode pour moi, car cela me libérait d'un souci matériel alors que la tâche rédactionnelle (articles, Albums, Ephémérides, PDF, Pages, Documents...) était très lourde. Mais il est vrai que ce n'était pas satisfaisant, en soi, et que cela n'aurait pas du durer. Je profite donc de ce qui s'est passé en mai pour assainir notre fonctionnement financier, le rendre totalement transparent et totalement indépendant de toute autre structure que... lafautearousseau.

    Je lance dès à présent un appel à votre générosité pour accomplir un acte militant : soutenir le quotidien que, militants nous-même, nous passons beaucoup de temps à vous offrir.

    Il ne s'agit pas de payer : j'ai voulu un lafautearousseau gratuit dès que je l'ai fondé, et gratuit il restera. Il s'agit simplement, vous le comprenez bien, de nous donner les moyens matériels de notre simple existence, d'une part, moyens qui nous permettront, d'autre part, de mener nos actions à venir : je pense particulièrement à la campagne que lafautearousseau a lancée pour sauver la maison de Maurras, à Martigues. Nul doute que les élections municipales qui approchent permettront à cette campagne - dont j'ignore encore quels développements elle aura... - de devenir peut-être une excellente manière de fédérer des énergies en vue d'une belle et noble cause : inscrire la Maison du Chemin de Paradis au réseau des Maisons des Illustres, et en faire le grand centre intellectuel de rayonnement national et international qu'elle peut et doit devenir. Pour cela, encore faut-il commencer par sauver cette maison - éviter qu'elle ne s'écroule par exemple... - et faire tomber le dernier mur de Berlin encore existant en Europe : celui d'une mairie hargneuse et vivant encore au temps de Peppone et de Staline, et qui empêche scandaleusement l'accès au site (jardin et maison) en même temps qu'elle le laisse se dégrader inexorablement...

    5 EUROS.jpg

    Vous comprenez bien que, pour notre existence quotidienne et pour de futurs combats comme celui-ci nous avons besoin de vous, de votre soutien, de votre "militantisme financier". Nous ne vous demandons pas grand'chose : il vaut mieux demander peu à beaucoup, que beaucoup à peu, et toujours les mêmes... Si chacun nous envoyait, une fois par an, 5 euros, l'avenir serait radieux pour nous et nos projets ! Jusqu'à présent, les dons reçus à notre adresse (qui, remarquez-le, n'a pas changé) allaient de 5 à 100 euros (chèques ou Paypal).

    Et, puisque je vous parle du Paypal, sachez qu'il ne sera opérationnel que dans une dizaine de jours, le temps nécessaire à la fabrication de la carte visa et du chéquier, qui comprendra le RIB avec les informations nécessaires à l'ouverture, justement, du compte Paypal...

    Voilà, je crois vous avoir tout dit. Je vous remercie par avance, en mon nom personnel et au nom de toute l'équipe de lafautearousseau, pour le soutien que - je n'en doute pas un seul instant - vous continuerez à nous manifester; comme je ne doute pas un seul instant du plaisir que vous aurez à le faire, égal au plaisir que nous avons, nous, de vous offrir, chaque matin, votre lafautearousseau...

    En avant, tous ensemble, vers toutes ces actions qui nous attendent !

    François Davin, fondateur et Blogmestre de lafauteraousseau

    lafautearousseau logo definitif.jpg

    PS : je vous joins, ci-après les trois documents officiels attestant de la création de l'Association "lafautearousseau" : il s'agit de trois mauvaises photocopies que j'ai faites sur place, en attendant; j'en ferai de meilleures très vite...

    Lire la suite

  • David L'Epée au Camp Maxime Réal Del Sarte : La gauche (re-) devient-elle raciste ?


    Dans une France ou plus largement dans un Occident où la gauche ramène tout à la question raciale, où votre culpabilité ou votre statut de victime sont déterminés par votre naissance, il devient légitime de se poser des question vis-à-vis d'une gauche de plus en plus raciste !

    Pourquoi le devient-elle ? l'a-t-elle déjà été ?

  • Tous les articles parus sur lafautearousseau depuis le début de notre campagne "Défendez Maurras ! Sauvez sa maison !"

    "Lanceurs d'alerte" : si la chose est vieille comme le monde, la formulation fait fureur en ce moment. Va donc pour "lancer l'alerte" à propos de la maison de Maurras à Martigues, et pour demander publiquement : que se passe-t-il, au Chemin de Paradis ? Ou : que s'est-il passé ? S'est-il passé quelque chose de grave pour que la Mairie interdise la visite de la maison et même le simple accès au jardin ? Y a-t-il eu vol(s) ou dégradation(s) que la Mairie voudrait ou devrait cacher ? Mais un vol arrive partout : on a même volé la Joconde au Louvre au début du siècle dernier...

    Alors, quoi ? On nous parle de travaux, depuis plus de deux ans, et on nous dit qu'il va encore y avoir des travaux, pendant plus de deux ans : qui peut le croire ? La maison est grande est belle, certes, mais elle n'a tout de même pas les dimensions du Louvre !

    La question est donc simple : la Mairie cache-t-elle quelque chose, ou bien attend-elle, placidement que, faute d'entretien et de "vie", tout simplement, la maison ne s'effondre ?

    Nous voulons savoir, car nous aimons ce lieu que nous connaissons bien, et même plus que très bien, et nous voulons, comme nous l'avons fait tant de fois, retrouver le libre accès à ce lieu magnifique, chargé de sens et d'émotions.

    Nous n'avons rien dit ni rien fait jusqu'à présent. Il faut dire que le sujet est délicat, car, que dire, et que faire ? Que pouvons-nous, que savons-nous, que voulons-nous faire ? Il n'est pas facile de répondre à cette question. Mais peut-être les amoureux du lieu ont-ils eu tort, jusqu'à présent, d'attendre; car, on le voit bien maintenant, attendre quoi ?

    Si les choses continuent comme cela, un jour ou l'autre la maison s'écroulera. Et plusieurs éléments du jardin étaient déjà dans un état "d'effacement en cours" lors de la dernière visite publique que nous y avons organisée, il y a plusieurs années de cela.

    Nous nous sommes donc résolus à nous emparer du sujet à l'occasion des 36ème Journées du Patrimoine, les 21 et 22 septembre dernier, et nous en parlerons tous les jours, jusqu'aux prochaines élections municipales des dimanches 15 et 22 mars prochain, en espérant que l'actuelle bande stalino-sectaire (admirez le pléonasme...) aura perdu la Mairie...

    En mars, on verra selon la tournure qu'auront prise les événements et on avisera, en fonction : commençons par secouer le cocotier, et on verra bien ce qui tombe...

    Voici la liste complète des articles publiées sur ce sujet par lafautearousseau, depuis le vendredi 14 septembre, veille des Journées du Patrimoine :

    Lire la suite

  • Dans la série "Rions un peu..."

    Merci à Pierre pour ce (trop) court excellent moment !

     

  • Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé :  Un jour de pluie à New York

    Art & Ciné : Un jour de pluie à New York : un film américain de Woody Allen, avec Elle Fanning (Ashleigh) et Timothée Chalamet (Gatsby).

    Lire la suite

  • SOUTENEZ, PARTICIPEZ ! ACTIVITES DES ROYALISTES ET/OU DU PAYS REEL DANS TOUTE LA FRANCE...

    lfar flamme.jpg

     

    Cette page est ouverte à tous, lafautearousseau se voulant "la maison commune" de tous les royalistes, de toute obédience (RN/CRAF, NAR, GAR, indépendants/"électrons libres"...)

    Aux deux seules conditions que l'on soit dans la double fidélité à l'école de pensée de l'Action française et à notre Famille de France, à laquelle nous sommes particulièrement attachés...

    Envoyez-nous les annonces et/ou les visuels de réunions de rentrée, Cercles d'études et de formation, Cafés politique/actualité/histoire, manifestations diverses etc...

    Lire la suite

  • Ephéméride du 12 octobre

     

    1010 : Charte de fondation de l'Abbaye de Solesmes  

    D'après les Actes des évêques du Mans, Saint Thuribe aurait, au Vème siècle, organisé le culte dans la villa gallo-romaine de Solemnis.

    Au début du 9ème siècle, cette propriété de l'Église du Mans était tenue en bénéfice par un leude de Charlemagne, mais les raids normands allaient maintenir dans des mains laïques l'église et le domaine.

    Raoul de Beaumont en fit don aux moines de la Couture, antique monastère manceau, par une charte qu'on date, par conjecture, du 12 octobre 1010 : 

    http://www.abbayedesolesmes.fr/FR/entree.php?js=1 

    Et, dans notre catégorie Racines, voir la note consacrée au millénaire de l'Abbaye de Solesmes : Solesmes, mille ans 

    12 octobre,orléans,solesmes,jeanne d'arc,vercingétorix,lyon,anatole france,ville affranchie,convention,saint denis,tende,la brigue,landowski,guimet,maurice de sully,notre dame de paris

    Lire la suite