UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Au cinéma", la rubrique de Guilhem de Tarlé... : Moonwalk One

Aujourd'hui, notre ami Guilhem de Tarlé nous envoie deux chroniques : profitez-en !

Art et Essai : Moonwalk One, un film sorti en 2014,  réalisé par Theo Kamecke, avec Neil Armstrong, Buzz Aldrin, Michael Collins, Richard Nixon et Laurence Luckinbill.

 

« Au clair de la lune,

Mon ami Pierrot,

Prête-moi ta plume

Pour écrire (ce) mot… »

 

Moonwalk One est le dernier des cinq films mis à l’affiche au CGR de Châteauroux pour célébrer le cinquantenaire de la conquête de la lune… Il s’agit d’un documentaire passionnant, reprenant les images d’archives de l’épopée de ces trois astronautes, de leur entraînement jusqu’à leur retour, avec une présentation très didactique de leur trajectoire, de l’orbite terrestre à l’orbite lunaire, et des différents éléments de la fusée qui se « dissocient après usage ».

Même si l’on peut regretter quelques longueurs et notamment, à la fin, les nombreuses questions existentielles, entrecoupées de longs silences, du narrateur Laurence Luckinbill, c’est néanmoins un opus à voir et à faire voir, notamment aux adolescents qui n’ont pas vécu en direct ces 20-21 juillet 1969…

je signale d’ailleurs aux Berrichons qu’il sera diffusé une dernière fois dimanche à 18H20… ensuite, il faudra se contenter d’un DVD.

L’entraînement des astronautes est époustouflant, et leur héroïsme est d’abord d’avoir accepté de se prêter à cette épreuve physique préparatoire. Le capitaine Haddock a raison : « on n’est vraiment bien que sur notre bonne vieille terre !».

Constatons enfin, sans pour autant prêter le moindre intérêt aux thèses de la mystification évoquées à propos de Moonwalkers, constatons quand même le peu de communication sur les retombées  de ces missions Apollo… Certes cinquante ans ne sont rien par rapport aux milliards d’années d’avant les premiers pas…  mais c’est quand même suffisamment long pour qu’on puisse, avec Cyrano, en espérer une suite :

« Comment la lune est faite, et si quelqu’un habite

Dans la rotondité de cette cucurbite ? »

 

En attendant, personnellement, je vais relire Jules Verne : De la terre à la Lune.

 

 

 

Pour mémoire  :

 

Titre

Violent/scabreux

Date

Il aurait été très dommage de ne pas le voir

Moonwalk One

non

22/08/2019

Une bonne soirée

Moonwalkers

oui

15/08/2019

Un très bon film

Apollo 13

non

04/08/2019

Un bon film

Le roi Lion

oui

18/07/2019

intéressant

Santiago, Italia

non

04/04/2019

A revoir en VF

Van Gogh et le Japon

Non

13/06/2019

J’aurais pu ne pas le voir

Thalasso

dialogues

21/08/2019

Je m’y suis ennuyé

Un havre de paix

non

10/07/2019

Je n’ai pas aimé du tout

Nous finirons ensemble

non

12/05/2019

Le film à retenir depuis le 1er janvier

Le chant du loup

Non

15/03/2019

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL