UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Tu l'as voulu, Georges Dandin !" : Salvini "recadre" avec humour Richard Gere, et il fait bien !

Richard Gere est venu s'afficher devant les caméras avec plusieurs jeunes envahisseurs, rebaptisés "migrants", histoire de "faire sa pub", de se payer un bon "coup de com", comme on dit dans le jargon... Au passage, notons la très belle forme physique de ces envahisseurs, manifestement bien nourris, et l'un d'entre arbore même un assez beau collier (en or ?)

Hélas pour Gere, avec Salvini, il est tombé sur un os - restons dans la familiarité !... - et le "pan sur le bec" bien mérité n'a pas tardé : Matteo a demandé à Richard combien de ses nouveaux protégés il avait invité dans sa villa (sa, ou ses ?) et lui a suggéré... de les emmener à Hollywood : on a l'air si généreux, là-bas, dans ce milieu si riche, que cela ne devrait poser aucun problème de se répartir plusieurs milliers de "migrants" (!) dans plusieurs dizaines de villas toutes plus immenses et plus luxueuses les unes que les autres !... 

Eh, oui, Richard, tu l'a bien cherché, celle-là ! Aussi, pour rester et finir avec Molière, qu'allais-tu faire... dans cette galère !

123456.jpg

Voici la villa à 64.000.000 de dollars de Richard Gere dans la baie de Long Island.

La maison de rêve se compose de 3 lots individuels et séparés, couvre un impressionnant 6.30 acres, comprend 90 mètres de baie en façade, des quais de bateaux et une salle pour le tennis, et rénovée au plus haut niveau possible; elle dispose de 2 chambres d’hôtes entièrement rénovées pour un total de 12 chambres et 12 salles de bains. On trouve également sur la propriété plusieurs garages, une salle de fitness et un terrain de basket. La propriété paysagée comprend également une piscine chauffée de 18 mètres avec vue sur les jardins et la baie.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel