UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ainsi va le monde...

dhimmitude.jpg

 

En Israël, une loi vient de passer, qualifiant Ie pays d' "Etat-Nation", ce qui signifie - en clair, et pour faire court - que seuls les Juifs sont citoyens à part entière, les autres habitants (Arabes, druzes, chrétiens...) restant citoyens, certes, mais jouissant d'un statut inférieur. C'est ce qui se passe dans les pays musulmans : les musulmans sont des citoyens à part entière, les autres (notamment les chrétiens) connaissant ce que l'on appelle la "dhimmitude", le statut de "dhimmis" : citoyens de seconde zone, avec des droits bien moindres que ceux des musulmans.

Or, 50.000 des quelques 130.000 Druzes israéliens - musulmans mais fidèles à l'Etat d'Israël et servant, notamment, dans l'armée - ont manifesté contre ce statut, refusant d'être des citoyens de seconde zones. Sans nous immiscer dans les affaires intérieurs d'un Etat souverain, on ne peut que leur donner raison. A cette nuance près, cependant, qui est de taille : ces Druzes musulmans (bien que le "druzisme" soit considéré comme hérétique par les musulmans purs et durs), ils doivent bien savoir que, partout dans le monde, les pays musulmans pratiquent la dhimmitude à l'égard de tous les non-musulmans. Aujourd'hui, en Israël, ils ouvrent les yeux parce qu'ils risquent de perdre leurs droits. Fort bien. Mais, iront-ils au bout de leur - juste - logique ? Et remettront-ils en cause la dhimmitude en elle-même, partout où elle s'exerce, c'est-à-dire surtout et avant tout dans les pays musulmans ? Les yeux des musulmans se dessillent en Israël : se dessilleront-ils partout ailleurs, de par le vaste monde ? Et les musulmans donneront-ils aux autres - là où ils sont majoritaires - ce qu'ils réclament pour eux là où ils sont minoritaires ? Ce serait, pour le coup, une vraie révolution; de vrais "printemps arabes"...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel