UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eh oui ! Emmanuel Macron, le Roi manque ! Il manque toujours !

 

Entretien paru le 8 juillet 2015 dans l'hebdomadaire Le 1

Commentaires

  • Monsieur Macron se dit responsable, mais il n´est pas coupable.... Il n´est en fait pas responsable sauf dans kle cadre de l´article 68 de la Constitution. En revanche, une enquête devra déterminer les culpabilités éventuelles outre l´information instruite par la magistrature concernant monsieur Benallia, outre cdelle d´autres protagonistes de l´affaire.
    Le plus terrible dans cette afffaire est la gestion par le Président de cette affaire après qu´elle ait éclaté.
    Sans doute que monsieur Dupont-Aignan va loin quand il traite Macron de chef de bande et quand d´autres passent de Macroléon à Microléon.
    Il n´empêche que sa déclaration "Qu´ils viennent me chercher" donnent le sentiment qu´on est dans une cour d´école plutôt que dans le bureau d´un Président de la République francaise.

  • Qu'il fasse appel à Jean Duc de Vendôme et tout lui sera pardonné;Il rentrera même dan l'Histoire par la grande porte ;Sinon il en sortira par la porte de service.

  • Ce serait totalement incompatible avec le projet macronien d'Europe fédérale, avec aux manettes l'équipe de pirates (dirigée par un alcoolique) appelée Union Européenne, commanditée par l'Internationale des Actionnaires, et tournant le dos à l'Europe de patries que E. Macron s'acharne à détruire car pour ce manipulateur et grand comédien qui avait si bien roulé dans la farine notre Philippe de Villiers, l'économie n'a d'autre but que de servir les puissances de l'argent-roi domiciliées dans les territoires virtuels des paradis fiscaux

  • Pour nos présidents la vie du peuple de France n'est qu'un concept universel abstrait. Le père Gilber a dit: " Nos gestionnaires parlent avec l'esprit mais jamais avec le coeur" Nos présidents n'ont pas de coeur pour la population de France. Nous sommes arrivés a avoir une caste d'intellectuels qui serait satisfaite si le reste de la population disparaissait. Ils ne cessent et ce depuis la fin de la première guerre mondiale de passer des contrats avec les fournisseurs de produit pétrolier, au détriment de nos indigènes locaux. L'histoire, le passé, les racines ne sont plus pour nos présidents une nécessité. Oui un roi remettrait de l'ordre dans cette mondialisation de l'argent.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel