Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Europe réelle ? Europe légale ?

Les 629 migrants de l'Aquarius en route vers Valence

 

2910916609.5.jpg

Somme toute, peu ou prou, l'Europe réagit. 

A l'heure où nous écrivons, l'Espagne immigrationniste s’apprête à accueillir les 629 migrants de l'Aquarius en route vers Valence.

Mais c'est après que Malte et l'Italie les eurent refoulés, que la France les eut ignorés,  que les Corses, comme s'ils avaient statut d'Etat, leur eurent fait sans risque l'irréelle et dérisoire proposition de les recevoir. On sourit quand on se souvient que les immigrés ne bénéficient guère en Corse, où ils n'ont plutôt qu'à bien se tenir, de l'esprit de soumission dont ils sont trop souvent entourés sur le Continent ...   

Ainsi, l'Espagne qui jadis expulsa les morisques en masse et qui élève encore aujourd'hui des murs de barbelés anti-migrants aux limites de ses enclaves marocaines de Ceuta et Melilla, se range dans le club de ceux qui « accueillent » encore mais dont le nombre ne cesse de se restreindre. De plus en plus de pays se ferment aux migrants. Il leur restera certes le choix de quitter l’Espagne s’ils le veulent, d’aller ailleurs en Europe, mais ce choix se réduit beaucoup. La nouvelle donne italienne, malgré ses faiblesses et ses ambiguïtés, n'est-elle pas emblématique de ce resserrement que l'on observe déjà dans plusieurs autres Etats et qui peut encore s'étendre ?

Au reste, l’on nous dit que les bureaucraties bruxelloises s’y seraient résignées. Effrayées par l’extension du nombre des critiques qui montent vers elles et par la vigueur des dites critiques, elles se replieraient sur la seule défense de l’euro, le cœur du Système menacé. Le réduit où défendre chèrement les carrières et les sinécures de leurs fonctionnaires.  

Car l'Europe réagit. Une Europe des peuples, des nations et une Europe des États en rupture de conformité  dont le nombre ne cesse de croître. Une Europe des identités héritées. Façonnées par leur  géographie et par leur histoire. Donc tout à la fois différenciées et liées par une civilisation commune. 

690209123.jpgEn somme, une Europe réelle en train de se construire sur les décombres d'une Europe légale en train de s'effondrer ? Un processus de ce type semble en tout cas engagé. 

Le vieux concept maurrassien, la vieille dialectique d'AF des milliers de fois répétée - Pays Réel - Pays légal - étendue au continent européen ... Quelle destinée, pour les idées de Maurras ! Quelle  revanche, mes amis !  ■ 

Retrouvez l'ensemble de ces chroniques en cliquant sur le lien suivant ... 

En deux mots, réflexion sur l'actualité

Commentaires

  • E t après, ces clandestins appelés maintenant migrants ou pire réfugiés, pourront toujours se rendre en France, ou mieux encore au Royaume Uni, Allemagne, Suède, qui bénéficient d'un pouvoir attractif très fort. Donc le gouvernement socialiste espagnol joue au grand seigneur, sans grand risque

  • De l'actualité du concept extensible au continent européen. Vraiment bien vu !

  • Ne chantons pas trop tôt victoire. On est encore loin du compte... et du conte ! Nous pouvons seulement espérer que les peuples se réveillent réellement, enfin et mettent fortement la pression sur leurs gouvernement et sur la Commission bruxelloise pour que ceux-ci et celle-ci reviennent enfin à la raison et prennent les mesures qui s'imposent pour la sauvegarde de nos pays et de notre civilisation. C'est la condition première de leur légitimité, de plus en plus compromise par leur faute - et donc de leur survie politique. Qu'ils la sentent menacée est la seule raison qui puisse les amener à changer de politique,

  • Le nouveau premier ministre espagnol, d'obédience socialiste, a voulu inaugurer sa mandature par un geste humanitaire le distinguant de son prédécesseur conservateur. Cela ne coûte pas cher et cela ravit la bien-pensance. mondialisée. J'ignore ce qu'en pensent réellement les Espagnols vu la crise économique, la pauvreté et le chômage notamment des jeunes dans leur pays. D'autant qu'ils sont déjà accablés par l'immigration illégale marocaine sans parler des indécrottables salafistes sur place.. En un mot cette affaire pue la démagogie à plein nez !

Écrire un commentaire

Optionnel