Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eric Naulleau : Disparu... Maurras des commémorations. Comme jadis les bannis sur les photos soviétiques

 

Eric Naulleau‏Compte certifié @EricNaulleau 29 janv.

Disparus les pamphlets de Céline du catalogue Gallimard, Maurras des commémorations, Kevin Spacey de son dernier film et qui sait le prochain Woody Allen du studio Amazon. Comme jadis les bannis sur les photos soviétiques, comme si escamoter l'objet du débat mettait fin au débat.  

Commentaires

  • Au contraire, tout ça nourrit la contre-propagande et plus on en fait plus on a envie de resister comme à une mauvaise pub . Le plaisir du fruit défendu qui sommeille en chacun de nous trouve son êpanouïssement dans la relécture des auteurs maudits , il faut dire que le politiquement correct rend la vie trés ennuyeuse.

  • Ces gens qui refusent de reconnaître l'influence de Charles MAURRAS sont du genre à casser le thermomètre pour arrêter la fièvre. Sans le vouloir, ils vont créer l'évènement, car certains voudront connaître celui qui fait tant peur aux lobbies prétendus " antiracistes".

  • Je suis d'accord avec Cincinnatus. Le politiquement correct rend la vie très ennuyeuse. Et j'ajouterai que tous les censeurs, les lanceurs d'interdits intellectuels dont l'objectif est de tuer les débats parce qu'ils ne les maîtrisent pas (dans le meilleur des cas), tuent la vie intellectuelle pour finir.

Écrire un commentaire

Optionnel