Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bravo, l'Italie ! Pas pour Saint-Nazaire ! Pour la Méditerranée !

 

2910916609.3.jpgQuelles que soient les objurgations morales, les prétentions éthiques, qui surabondent, il était prévisible que face à ce qui est bien une invasion migratoire massive de l'Europe, l'emploi de la force - donc de la force armée - finirait, un jour ou l'autre, par s'imposer.

Bien entendu, on ne tirerait pas sur les migrants mais l'on chargerait les militaires et les marins de détruire les embarcations destinées à les transporter, de neutraliser les passeurs ; et même de se confronter aux associations de bonnes âmes qui n'ayant de charité que pour l'étranger quel qu'il soit et point du tout pour les populations européennes malheureuses de ne plus se sentir chez elles, d'y perdre leur identité, prêtent assistance à la transhumance migratoire et à ceux qui se sont organisés pour en faire un très lucratif commerce.

Il devait donc arriver un jour où les choses seraient devenues si graves, si massives et si intenables que l'on devrait y mettre un terme par la force. Il est possible que ce jour soit arrivé. Ou très prêt d'être arrivé.

C'est ce dont témoigne la réaction italienne en Méditerranée où c'est par la force que les marins italiens refoulent les embarcations des migrants quittant les côtes libyennes; par la force aussi qu'ils bloquent les navires des ONG qui sont en mer pour - en fait - sécuriser et favoriser les passages. Tel le sulfureux Aquarius français ou le l'allemand Juventa. Quant à lui, Médecins Sans Frontières n'est pas seulement en action  pour soigner des malades parmi des populations lointaines mais, en l'occurrence, par idéologie, pour prêter la main aux migrations africaines et orientales vers l'Europe.

Seulement, l'Italie est à bout. Migrants et ONG sont désormais considérés et traités pour ce qu'ils sont. Des adversaires, des envahisseurs et leurs complices.

Il y a tout lieu de penser que cette évolution de l'attitude des Européens face à cette invasion tendra graduellement à s'amplifier.

L'Italie montre la voie parce qu'elle est en première ligne, qu'il y a plusieurs années maintenant qu'elle est saturée d'arrivées massives de migrants, et qu'elle n'en veut plus.

Le dernier recours, en pareille extrémité, est toujours la force; la force armée. L'Italie s'est décidée à y recourir. Elle ne fait que montrer la voie à l'Europe et l'on ne peut que l'en féliciter.  

Commentaires

  • Pas du tout d'accord avec le ton que vous employez. Les problèmes humains sont tragiques, complexes. Et ce n'est pas du tout en fustigeant les "associations de bonnes âmes" qu'on essaiera de les résoudre humainement et "charitablement". Les pauvres familles qui ont tout perdu, comment pouvez-vous les traiter "d'adversaires, d'envahisseurs et...complices"? Quelques unes , souvent chrétiennes mais aussi musulmanes apprennent à revivre ici accompagnées avec dévouement sur le temps long par des bénévoles imprégnés d'un esprit évangélique: serait-ce par "idéologie"?.

  • Certes il y a des situations de detresse que l'on ne peut nier . Toutefois même des organisations que l'on ne peut taxer d'extrême droite reconnaissent que seuls 12 % des migrants fuient la guerre .La plupart viennent en Europe pour raisons économiques ..L'enfer est pavé de bonnes intentions .A en écouter certains l'on finirait par oublier que tous les indicateurs économiques sont au rouge avec une dette abyssale qui ne fait que croître d'annee en année ......En outre que fair-on de ces populations une fois installees chez nous ?
    L'on ne parle jamais du mot travail alors que chacun sait que l'oisiveté est la mère de tous les vices ......Est-t-il normal de leur octroyer des droits sur le dos de la collectivite sans contrepartie en terme de devoir ?Par exemple travaux d'intérêt général .....Enfin est-il judicieux de laisser les forces vives de ces pays les quitter ? Comment se redresseront-ils ? La seule solution consiste à régler le problème à la racine chez eux ......

  • et bla bla,........................l'esprit évangélique à sens unique
    à voir avec l'esprit évangélique saoudien ou qatari
    arriver à ce point de naïveté (pour rester poli), c'est confondant

  • Bien sûr que c'est par idéologie. Il y a de nombreuses catégories d'idéologues qui favorisent l'immigration de masse.
    D'abord il y a ceux qui veulent dynamiter la société et la culture européenne, dans une vision trotsko-gramsciste, afin de rendre la révolution inévitable. C'est à cette catégorie qu'appartient Cédric Herrou.
    Ensuite il y a ceux qui, au nom d'un christianisme dévoyé, reprennent pour argent comptant les paroles de certains papes récents qui considèrent que l'immigration et la suppression des frontières font partie du plan de Dieu. Ils savent que c'est suicidaire pour l'Europe mais pensent que l'Europe a fait son temps.
    Il y a les cercles puissants de financiers comme Soros, qui fournissent de l'argent à ces associations sans cacher un but double: faire sauter les frontières qui sont un obstacle à la poursuite de la mondialisation, et fournir une main-d'oeuvre pas chère qui permet de bloquer les salaires qui, je vous le rappelle, ont baissé en valeur restituée depuis 40 ans. Ont partie liée avec ces cercles les organes dirigeants de la communauté européenne, et les néoconservateurs américains qui sont justement responsables des guerres un peu partout. Un général américain concluait un exposé à l'OTAN il y a quelques années: "malheur aux peuples qui refuseront de se métisser!"
    Conclusion, si vos bons sentiments provoquent chez vous des remontées stomacales, vous êtes priés de ne pas nous en faire profiter.

  • Le ton préchi-précha d'Hugues Noel, on a peut-être le "droit" de n'être pas d'accord ? Ou bien revendique-il l'autorité évangélique, Verbum Domini ? Ah ! Les idées chrétiennes devenues folles ont fait couler beaucoup de sang ! Et ça continue.

  • CALAIS a été et est encore le symbole de l'arnaque pseudo humanitaire ,car si je peux comprendre que nous accueillons les femmes et enfants des pays en guerre, en revanche nous constatons que la plupart sont des hommes venant de nombreux pays qui ne sont pas en guerre : Pakistanais, Albanais,Vietnamiens, Erythréens, . Leur motivation est purement économique facile à comprendre. leurs télévisions déversent des flots d ' images sur l'Occident et son niveau de vie ne peut que faire rêver, sauf que nous avons déjà des millions de chômeurs, un pays surendetté et que nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde , dont la population ne cesse de progresser. Nous ne pouvons remplir le tonneau des Danaïdes

Écrire un commentaire

Optionnel