Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Heurts et malheurs de la société multiculturelle

 

On écoutera avec intérêt ces 52,30  minutes de l'excellente émission Répliques de samedi 14.05.

Cette dernière en date de la série Répliques qu'Alain Finkielkraut anime sur France Culture traite en effet d'un sujet devenu capital, le multiculturalisme.  

L'un des deux invités d'Alain Finkielkraut est ici Mathieu Bock-Côté dont nous avons signalé depuis de longs mois les analyses, leur pertinence et leur profondeur. Nombre de ses articles, repris de son blog ou de Figarovox, ont été publiés et commentés dans Lafautearousseau. Nous avons dit aussi notre proximité avec sa réflexion, l'une des plus sérieuses et des plus talentueuses de cette nouvelle génération d'intellectuels en réaction de fond vis à vis de la postmodernité.

On découvrira, par la même occasion, le philosophe Alain Renault dont, jusqu'ici, les travaux ne nous étaient pas familiers.

Ecoute sérieuse, donc, et, à notre sens, à ne pas manquer, même s'il faut lui consacrer une petite heure.  LFAR  • 

 

 Répliques : Samedi 14 mai 2016

L'extension des mouvements migratoires en Europe a eu, pour effet, d'accroître l’hétérogénéité des sociétés d'accueil et de relancer le problème de l'intégration. Faut-il d'ailleurs  parler encore d'intégration ? Le mot lui-même est devenu problématique.

Substitué au terme d'assimilation jugé niveleur et même colonial, il est à son tour contesté. Les plus ardents défenseurs de la diversité lui préfèrent aujourd'hui l'expression de société inclusive.

Avec nos invités, nous verrons ce que recouvre cette querelle sémantique.Comment vivre ensemble avec nos différences culturelles, religieuses, ethniques ou sexuées ?,

Intervenants

Alain Renaut : professeur de philosophie politique et d'éthique à la Sorbonne
 
Mathieu Bock-Côté : sociologue et chargé de cours à HEC Montréal et à l'Université de Sherbrooke. Il est aussi chroniqueur au Journal de Montréal et collaborateur au Figaro Vox.

Bibliographie 

xrenaut.jpg.pagespeed.ic.Wegyph5oKQ.jpg

L'injustifiable et l'extrême : manifeste pour une philosophie appliquée Le Pommier, 2015 Alain Renaut
 

xbock.jpg.pagespeed.ic.xL2afLEZ2m.jpg

Le multiculturalisme comme religion politique Le Cerf, 2016 Mathieu Bock -Côté

Commentaires

  • Vous avez eu raison de mettre en ligne ici cette discussion passionnante - en fait une controverse - de première importance où, en effet, Mathieu Bock-Côté se situe brillamment dans la ligne et la logique de la pensée traditionnelle.

  • Oui, je valide le commentaire précédent. de Benoit
    Il me semble que Mathieu Bock-Coté va plus loin dans la réflexion prenant le problème à bras le corps sur l’accueil de l'autre qui doit être réciproque pour porter ses fruits, et sur ce qui fonde une communauté,, ce qui inclut une forme d'humilité pour l'arrivant .dans un pays.
    Intéressante mise au point d'Alain Finkelkraut qui précise qu''on ne peut pas s'auto-créer , que nous avons reçu quelque chose en arrivant sur cette terre, il n'ose dire, en naissant.!
    Alain Renaut reste un peu figé sur sa position, finalement un peu passéiste. .. Un grand oublié dans ce débat : le rôle spécifique de l' Islam. dans ce débat par ses revendications à contrario et ses visées.

Les commentaires sont fermés.