UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Il vaut mieux entendre "ça" que d'être sourd ! Sur France info, François Hollande (qui ne pouvait ignorer les "agissements sexuels" de DSK) vient de déclarer qu'il fallait moraliser la vie politique ! Qui a dit : "Plus c'est gros, plus ça passe" ?...

Commentaires

  • Ce n'est pas tant la "vie sexuelle" de DSK qu'il eût fallu "moraliser" que son fond politique lui-même.
    Les deux domaines peuvent, naturellement, interagir lorsqu'on tient un rôle public mais il n'est pas convenable de les confondre.
    C'est du point de vue politique que nous devons considérer non plus tellement DSK que le PS lui-même et son candidat, lesquels ne sont, pas plus que DSK ne l'eût été, les défenseurs naturels ni les représentants des plus modestes, ainsi que leurs déclarations voudraient le faire croire. A cet égard, ils trompreont et décevront leur monde, s'ils viennent aux affaires, comme Sarkozy a déçu le sien. Je parierais qu'il ne leur faudra pas six mois pour cela.
    C'est - entre autres - la raison pour laquelle, à titre pesonnel, si j'approuve que vous ne donniez pas de "consignes de vote", je considère qu'il ne convient pas de voter Hollande.

  • Mr Hollande, vous voulez moraliser la vie politique:
    Bravo.
    Mais pensez vous qu'un seul quinquenat suffira pour faire régner la Morale dans votre propre parti: "vaste programme" comme aurait dit De Gaulle.
    A moins que vous ne consideriez, comme vous et vos compères, en avez le travers, que ce qui immoral chez vos adversaires soit parfaitement moral dans votre camp.

  • Le programme économique de François Hollande étant bugétairement irréaliste, son programme "sociétal" est peut-être à craindre

  • Nous savons que les Celtes étaient joyeux quant tout allait bien et entraient en léthargie quant tout allait mal. Mais oui, nous sommes en majorité encore ces Celtes, qui sautent brutalement d'un excès à son contraire, sans prendre le temps de la pose pour raisonner. Tous ceux qui ont voté non au référendum sur "l'Europe", vont s'en aller voter pour l'un des deux candidats pro Européen, qui les ont contredit en changeant notre constitution. Comment être fidèle à la nation, quant on n'est pas respecteux de sois même.

Les commentaires sont fermés.