UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Verts, vus par Allègre....

       C'est assez bien vu, et c'est dans l'entretien qu'il donne à Frédéric Paya, dans VA du 21 avril, à propos de son nouveau livre, Faut-il avoir peur du nucléaire ? :

        "...J'affirme que les écologistes sont vendus, il faut bien comprendre cela. Pourquoi croyez-vous qu'il y a un lobby pour l'éolien ? Tout simplement parce que les sociétés qui exploitent les éoliennes financent les mouvements écologistes ! Les écologistes sont des gens d'extrême-gauche, ce sont les mêmes gauchistes qu'en Mai 68. Ils se sont reconvertis dans l'écologie mais ils n'ont pas changé leurs idéaux fondamentaux : ce sont des opposants aux sociétés dans lesquelles nous vivons..." 

allegre nucleaire.jpg

Plon, 168 pages, 9,90 euros

        Claude Allègre nous explique pourquoi l’électricité produite par le nucléaire est une bonne solution, à condition d’être rigoureux dans la contrôle de la sécurité et de progresser dans la gestion des déchets.

        Avec l’accident de la centrale de Fukushima, nous sommes passés très rapidement de la compas-sion à l’angoisse. L’événement laissera des traces, l’opinion mondiale, et donc française, retiendra pour l’essentiel l’impossibilité de tout prévoir et, surtout, l’inanité du dogme d’infaillibilité des ingénieurs et de tous ceux qui les contrôlent. 

        La peur du nucléaire n’est-elle donc plus un mythe ? Le petit monde fermé du nucléaire civil est affligé de deux maux : une arrogance technicienne et un piètre souci de transparence à l’égard de l’opinion pu-blique. La catastrophe sismique qui frappe le Japon donne aujourd’hui, de façon un peu indécente, de nouveaux arguments à ceux qui, en France ou ailleurs, veulent sortir du nucléaire.
Claude Allègre répond à toutes nos questions. Il nous explique ce qu’est l’énergie atomique et nous décrit le fonctionnement d’une centrale. Il nous parle des énergies nouvelles photovoltaïques, éoliennes ou bien encore géothermiques qui sont toutes intéressantes mais qui ne couvriront jamais au mieux que 10 % de nos besoins. Il nous informe de l’extraction du grès et des schistes bitumineux qui sont des combustibles d’avenir. Le bon sens alors guiderait la conduite à tenir : prospecter pour connaître les réserves, développer des technologies permettant une exploitation préservant l’environnement. Mais « Monsieur tout le monde » se méfie des « nucléocrates » et se pose, à juste titre, beaucoup de questions.

Auteur(s) : Claude Allègre est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels : le Dictionnaire amou-reux de la science (2005), Ma vérité sur la planète en 2007, Figures de Proue (2008), La Science est le défi du XXIe siècle (2009) et L'Imposture climatique (2010).

Commentaires

  • D'accord avec l'ancvien ministre de Lionnel JOSPIN. Les écologistes sont des rouges-verts, si on mélange ces deux couleurs, on obtient du MARRON

Les commentaires sont fermés.