UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De Marcel Gauchet à Jean-Marie Guénois

        Dans Le Figaro des samedi 4/dimanche 5 décembre, Marcel Gauchet répond à Jean-Marie Guénois et dénonce, pour le "démolir" (on nous pardonnera l'expression...) le pédagogisme si cher à Philippe Meirieu et aux siens, qui ont réussi à l'imposer partout à l'école, avec, à la clé, le désastre que l'on sait.....

        Tant de bon sens et de lucidité sont, évidemment, réjouissants. Comme il est triste, cependant, qu'il ait raison à ce point ! Le titre de l'article/entretien est déjà, en soi, explicite : "Dans les écoles, nous n'apprenons pas, ni ne transmettons !".....

        Extraits...

       "...Nous assistons au déclassement de l'Europe et au déclassement de la France à l'intérieur du monde occidental, lui-même en perte de vitesse...

       ....Notre champ de vision est dominé par une bataille farouche de colleurs de rustines dont la différence tient à la pérennité de la réparation, entre une semaine ou un mois ! Le problème est que la chambre à air est irrémédiablement crevée...

      ...Il n'y  a pas que notre économie qui ne soit pas durable. C'est notre civilisation - dans ses règles de fonctionnement actuelles - qui n'est pas durable....

     ....L'exemple qui metient à coeur est celui de la faillite potentielle, latente, de notre système éducatif et notre incapacité à nous reproduire culturellement. On nous annonçait l'objectif sensationnel d'une société de la connaissance, or nous sommes en train de construire une société de l'ignorance.... Actuellement, dans les écoles, nous n'apprenons pas ni ne transmettons !..

     ...Transmettre suppose toujours une action d' "imposition" de la génération adulte à celle qui va lui succéder. Or, nous voudrions que les enfants apprennent par eux-mêmes, comme des individus autonomes, qui construisent leur propre savoir (ici, Marcel Gauchet reprend mot pour mot les délirantes théories du pédagogisme, et de "l'enfant au centre", qui construit lui-même ses propres savoirs, ndlr). On ne leur impose donc rien et l'on arrive à des pratiques pédagogiques d'absence de transmission programmée....."

Commentaires

  • Nul besoin d'être instruit pour devenir un consommateur:voici un résumé de ce que nous vivons depuis des decennies,un lavage de cerveaux par ceux qui detiennent le vrai pouvoir,les lobies de la finance.Oui,nos enfants sont en danger,leurs parents et grands parents aussi avant eux.Matraquage,dictature de la publicité(mensongère souvent),des mèdias bien sur;ils sont conditionnés des le berceau!Restons vigilants toujours.Ne comptons que sur nous mème pour les éduquer au sein de la famille et avec nos réseaux de chrétiens,royalistes et hommes,femmes lucides du désastre causé par le consumérisme.Françoise Dolto disait:"une société qui ne protège pas sa jeunesse est une société qui meurt..."Puisque nous sommes conscients du danger,il faut agir maintenant;cela ne se fera pas du jour au lendemain mais avec l'aide de Dieu et toutes nos connaissances culturelles,religieuses,historiques,soutenons nos enfants.Qu'ils deviennents forts pour ne pas devenir des "moutons de Panurge".Courage,sachons revenir à l'Essentiel!Quel est le sens de notre vie?

  • Il n'est pas question d'apprendr à nager à l'école, c'est la "découverte des plaisirs de l'eau".
    en clair cela masque l'incompétencee des éducateurs, instituteurs et a comme résultats des centaines de noaydes intolérables.
    ceci est un exemple vécu.

Les commentaires sont fermés.