UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les salaires, avec Philippe Arondel, aux Mercredis de la Nar (1)...

            Économiste et juriste, docteur en droit et en histoire économique, journaliste, syndicaliste, Philippe ARONDEL vient de publier Salaires, les jeux sont faits ?

philippe arondel.jpg

            Sa réflexion, mercredi, portera donc sur une question qui est au cœur des mouvements sociaux et que le pouvoir politique ne veut pas prendre en considération : « Les salaires ». Ils ont été sacrifiés délibérément après le tournant libéral de 1983  sous couvert de sophismes que plus personne ne peut aujourd’hui prendre au sérieux. Pourtant, les gouvernants de gauche et de droite persévèrent dans la contrainte salariale, facteur de crises sociales et de réelles misères. Est-il possible de sortir du piège ultra-libéral ? A quelles conditions ?

salaires.jpg
Éditions Arguments

 Salaires “Les jeux sont faits?” Depuis la césure historique du début des années 1980, l’on assiste, en France et aussi en Europe, à la mise en place d’une curieuse démarche «d’allocation» des richesses... profitant surtout aux actionnaires et, en général, à une finance dénationalisée s’étant émancipée de toute tutelle politique ou éthique.

Notre service librairie vous propose le livre de

Philippe Arondel " Salaires, les jeux sont faits ? " 

au prix promotionnel de 13 euros (frais de port inclus).

Commande et chèque a adresser a Royaliste, 17 rue des Petits-Champs, 75001 Paris 

ou bien commande en ligne (paiement sécurisé) en cliquant sur ce lien.

 

(1) : Mercredi 27 janvier, 17 rue des Petits-Champs, Paris 1er (4ème étage). La conférence commence a 20 heures très précises (accueil a partir de 19 h 45 - Fermeture des portes a 20h15 - Entrée libre, une participation aux frais de 1,50 euro est demandée), elle s'achève vers 22 h. Un dîner amical est alors servi pour ceux qui désirent poursuivre les discussions (participation aux frais du dîner : 5 euros).

Les commentaires sont fermés.