Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Prix orange et prix citron...

le prix orange: à Eric Nolleau, pour la volée de bois vert qu'il a envoyé à BHL, lequel ne l'a pas volée !

            "La monnaie était jadis indexée sur l’or. Quel est l’étalon d’or pour les oeuvres de culture ? Les médias, la présence médiatieric-naulleau.jpgque ! Prenez Bernard-Henri Lévy, toute polémique mise à part. Son oeuvre ne m’inspire aucun respect. Voilà quelqu’un qui, depuis trente ans, est appelé philosophe sans avoir produit une seule ligne de philosophie, au sens strict du mot. Qu’est-ce, sinon l’indexation sur autre chose ? C’est parti de la fameuse émission de Pivot sur les nouveaux philosophes. Depuis, il est le « Philosophe ». Il a un avis sur tout. Ça n’existe nulle part au monde quelqu’un qui a un avis sur tout, sauf en France. On appelle cela par chez nous un intellectuel médiatique. L’indexation se fait uniquement sur les apparitions médiatiques, avec derrière un réseau redoutable, parce quand il sort un livre, ce n’est plus de la promo, c’est une sorte de rouleau compresseur. La quinzaine BHL…

            Je ne nie à personne le droit d’écrire un livre. Je demande seulement à ce qu’on ne me le présente pas comme un chef-d’oeuvre, si cela n’en est pas un, peu importe qu’il soit signé BHL ou Francis Lalanne. Ils ont parfaitement le droit d’écrire. Je lis dans Le Nouvel Observateur la contribution de BHL sur la crise de la gauche, où il nous explique qu’être de gauche, c’est être dreyfusard et anticolonialiste. À ce compte-là, le candidat de gauche va être élu au premier tour en 2012. Apparemment, il vit dans un monde déconnecté."

le prix citron: aux deux journalistes de Bfm/tv qui nous ont bassiné (il n'y a pas d'autre mots), pendant plus de cinq minutes (qu'est-ce que c'est long, cinq minutes de bassinage !....) à propos des clandestins afghans renvoyés chez eux par charter. On a eu droit à tout pendant ce moment d'hystérie à deux, en direct et d'anthologie, avec comme objectif affiché, de nous faire pleurer dans nos chaumières sur ces pauvres-petits-afghans-si-malheureux-mais-si-gentilset gna gna gna... Il a fallu tout supporter, stoïquement, jusqu'au bout, et jusqu'au moment où -ô bfm.jpgsurprise !- nous avons été récompensé de notre patience. Un pan sur le becmagistral, et en direct lui aussi, donné à ces deux militants politiques, qui confondent leur micro avec leur carte d'un parti ou d'un syndicat (de gauche ou d'extrême-gauche, évidemment). Cela s'appelle tout simplement de la malhonnêteté intellectuelle.... et doit être dénoncé comme tel.

                      Mais revenons à ce pan sur le bec, magistral et réjouissant. Qu'est-ce qu'ils font, après leur cinq minutes de diatribe hystérique et malhonnête, nos deux militants politiques déguisés en journalistes ? Ils annoncent, fièrement, le sondage du jour: "Êtes-vous choqués par le renvoi de ces afghans chez eux ?". Et, là, patatras pour eux, et récompense bien méritée pour nous: le graphique s'inscrit, impitoyable. L'un des deux déguisés est obligé de commenter: "Eh, bien, non, à 72%, vous n'êtes pas choqués par le renvoi de ces afghans chez eux...."

                      Ou: si le peuple français pouvait vraiment parler, s'il était vraiment consulté.....

Les commentaires sont fermés.