UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ventes : après les Rafales, la Halde !...

            Allez, c'est sûr, il faut en mettre un coup ! Si on arrive à vendre nos Rafales au Brésil et à Lula, après il y a une autre urgence à l'export : il faut absolument refiler la Halde à Mugabe !

            Qu'on en juge: il a osé déclarer "Nous n'avons pas invité ces sales blancs. Ils veulent fourrer leur nez dans nos affaires" (1). Et aussi "Le Zimbabwé reste à nous".

            En mugabé dans le texte !...

mugabe.jpg
Qui se ressemble, s'assemble...

            C'est là qu'on mesure le boulot qu'il y a à faire en Afrique et dans le reste du monde. Et qu'on voit que notre Schweitzer est sous-employé ici. Comment, le Cran ne dit rien, la Halde non plus, quand un dirigeant (?!) noir ose dire sales blancs ? Il faut vraiment aller sur place régler le problème !...

             Il n'y a pas qu'au Zimbabwé, du reste, que tout va mal, et que la situation requiert les soins intensifs de Louis Schweitzer, qui serait encore une fois bien plus utile là-bas qu'ici ! : il paraît que le Mali, ou la Corée, persistant à contrevenir odieusement et honteusement aux règles élémentaires de la bienséance édictée par la diversité (!) restent encore des pays noir, pour le premier, jaune pour la seconde et ne sont pas devenu tricolore, noir/blanc/jaune ? Quel scandale révulsant !

              Et l'Arabie Saoudite ! Il semblerait que malgré les injonctions, il n'y ait pas encore un seul ministre chrétien dans ce pays, représentant la fameuse diversité et les millions de travailleurs étrangers (philippins chrétiens, entre autres...) qui font tourner l'économie locale, en-faisant-les-boulots-que-les-saoudiens-ne-veulent-pas-faire !... Il faut donc, de toute urgence, que la société saoudienne rende compte de la diversité qui est sur son sol. Vite, des ministres chrétiens au gouvernement, et des présentateurs philippins -chrétiens également- à la télé saoudienne !...

               On le voit, il ya du boulot pour la Halde de par le vaste monde...

(1) : le 11 septembre, alors qu'une délégation de l'Union européenne -mais sans britanniques ni, a fortiori, d'états-uniens- était attendue à Hararé (Zimbabwé), pour parler des sanctions occidentales imposées au Zimbabwé. Régime de terreur et de dictature féroce, faut-il l'ajouter ?

Les commentaires sont fermés.