UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

D'accord avec Jacques Myard.......

portraitjm06.jpg  Le Nouvel Obs du 3 Octobre nous apprend que Jacques Myard a demandé une enquête au sujet du reportage pour le moins controversé de Paris Match sur les Taliban, après la tragique embuscade qui a coûté la vie à dix de nos soldats.

          Sans contestation possible, Jacques Myard a raison : puisqu’il y a doute, que l’on tire l’affaire au clair, grâce à une enquête impartiale.  Le directeur de Paris Match est bien gentil de nous « assurer que… », de « jurer que… » et de monter sur ses grands chevaux. Mais il se trouve que, pour dire les choses clairement, nous n’avons pas tout à fait confiance ( et nous sommes loin, mais alors très, très loin d’être les seuls…); et que, nous, on préfère la vérité vraie et bien assurée aux belles déclarations…. De toutes façons, s’il n’a rien à craindre, de quoi a-t-il peur, le directeur de Paris Match ? Si ce qu’il dit est vrai, une enquête impartiale, qui l’innocenterait définitivement, ce serait, au contraire, le mieux pour lui ; et cela mettrait un terme définitif aux soupçons…..

          Voici la page du Nouvel Obs du 3 octobre qui « récapitule » l’affaire » :

 

Talibans : Myard réclame une enquête contre Paris-Match.

Le député UMP des Yvelines a demandé au Premier ministre l'ouverture d'une enquête pour vérifier les "informations selon lesquelles" l'hebdomadaire "aurait payé aux talibans 50.000 dollars" pour réaliser un reportage sur le commando responsable de la mort de dix soldats français.

 558882.jpg

Le reportage de Paris-Match (DR)

Jacques Myard, député UMP des Yvelines, a demandé au Premier ministre, jeudi 2 octobre, l'ouverture d'une enquête concernant le "financement du reportage sur les talibans publié par Paris Match", pour vérifier les "informations selon lesquelles" l'hebdomadaire "aurait payé aux talibans 50.000 dollars".
Jacques Myard "a saisi le Premier ministre François Fillon par écrit pour lui demander d'ouvrir une enquête sur les informations selon lesquelles le journal Paris Match (...) aurait payé aux talibans 50.000 dollars" (35.487 euros), a-t-il indiqué dans un communiqué.

"Réponse éthique"


En plus de la "nécessité impérieuse" pour les journalistes d'améliorer leur "réponse éthique dans le traitement de l'information", Jacques Myard a également demandé que "le procureur de la République fasse toute la lumière" sur cette affaire qui, si elle était avéré, "équivaut à financer des actions de guerre contre nos soldats engagés en Afghanistan".

"Faire du sensationnel"

Paris-Match a publié le 4 septembre un reportage dans lequel le commando qui avait tendu une embuscade qui a coûté la vie à dix soldats français, le 18 août, promet le même sort à l'ensemble des troupes françaises déployées en Afghanistan et pose, porteur d'armes prises aux Français.
L'Union Nationale des Parachutistes avait alors accusé les deux journalistes de Paris-Match d'exploiter "le filon et faire du sensationnel", affirmant qu'ils avaient offert 50.000 dollars aux talibans, en plus d'une "magnifique tribune, photos à l'appui".  

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL