UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De Villiers-le-Bel à Romans, toujours la même population racaille...

          Le lundi 29 septembre, Un adolescent de 16 ans a été tué et quatre autres mineurs ont été blessés dans l'accident d'une voiture volée qui était poursuivie par un véhicule de la police à Romans-sur-Isère (Drôme).

          Le conducteur de la voiture a été tué sur le coup. Les quatre autres adolescents se trouvant à bord, tous âgés de 15 et 16 ans, ont été blessés.

             Selon les éléments de l'enquête, les cinq jeunes ont volé le véhicule vers 1h30 et roulaient à vive allure dans le centre de Romans lorsqu'ils ont été pris en chasse par une voiture de la brigade anti-criminalité (BAC). Le conducteur a alors volontairement accéléré pour échapper aux policiers lorsque dans un virage, il a perdu le contrôle de son véhicule, percutant de plein fouet un mur.

             A priori, donc, un banal - bien que triste - fait divers. Oui mais voilà, il s'agit de "jeunes", et là, ça change tout !...

            En effet, une centaine de voyous s'en sont pris aux forces de l'ordre, accusant tout simplement la police de meurtre. Ben voyons !. De nombreuses voitures ont  évidemment été incendiées. Et il a tout de même fallu "saturer" le quartier, c'est-à-dire déployer massivement des policiers venus des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, de l'Isère, de la Loire et du Rhône pour éviter une deuxième nuit d'émeute ! Bien que légèrement, un policier a malgré tout été blessé par un tir d'arme à feu. Et une hystérique a hurlé à d'autres hystériques "Brûlez tout !". Ceux-ci, qui n'en demandaient pas tant, ont entonné leur Allah Akbar, et annoncé que ce serait "la guerre", tant qu'il n'y aurait pas d'enquête sérieuse !

             Bref, c'est le monde à l'envers : un voyou vole une voiture, et on attaque la police ! Yassine - qui a évidemment tout vu - affirme même que la police a fait exprés de poursuivre les "jeunes"pour faire arriver l'accident. Si Yassine le dit ! On devrait supprimer les juges, les policiers et gendarmes, les tribunaux : on nommerait Yassine et ses potes à l'observation des rues, et là on ferait de super économies !              

            Quel commentaire apporter à tout cela, sinon de répéter ce qui a été dit mille fois ? Quand les Français en auront assez de voir leurs rues, leurs villes et, tout simplement, leurs vies polluées par des voyous de fraîche importation, il faudra tout simplement qu’ils acceptent de poser le problème.  Vraiment. Pour en sortir pour de bon.

            Là, ils auront besoin d'un recours..... et ce recours, ce sera le Prince libérateur...

 

 

Commentaires

  • C'est la police qui est victime, cette fois, de l'inversion des valeurs dont nous sommes tous frappés dans cette société absurde. Rappelez-vous ce garagiste condamné à 13 ans de prison pour avoir tué un cambrioleur, après avoir été 9 fois objet d'une semblable infraction. Le juge l'a condamné durement au motif qu'il s'était posté armé et avait, en quelque sorte, tendu un piège au cambrioleur, ce qui qualifiait la mort de ce malfaiteur en meurtre avec préméditation. Ou ce disquaire qui arrête un cambrioleur pris sur le fait, le ligote en attendant l'arrivée de la police..et se fait inculper pour sévices, le cambrioleur étant immédiatement libéré. Face à cette folie, les "jeunes" des banlieues expriment un légitime mépris pour une société qui récompense les délinquants et punit les gens de bien. Comme ils ne sont pas idiots, ils utilisent cette faiblesse à leur profit. Cela prouve que, si nous sommes fous, eux ne sont pas des demeurés.

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL