UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le CNI (et il a raison !) demande la fin de l'Aide Médicale d'Etat.

          Bernard BEAUDET, Secrétaire Général du CNI, réclame l'organisation d’Etats Généraux de la Sécurité Sociale, avec une mesure conservatoire : la suspension immédiate de l'AME.

          « Une gestion drastique, scrupuleuse et responsable de la politique de la santé doit commencer par la révision et le contrôle de l’AME et par la suppression des accords de réciprocité en matière de sécurité sociale... Il est inadmissible qu’un ressortissant d’un pays ayant signé une convention de réciprocité avec la France fasse bénéficier sa famille, restée sur place, du remboursement des frais médicaux.          

           Une fois de plus nos dirigeants utilisent des recettes éculées dont les résultats sont connus d'avance. Les déficits de notre protection sociale nous obligent à agir vite. Pour sortir de l’engrenage, c'est une remise à plat du système que nous réclamons que seuls des Etats Généraux seront capables de générer."

          Rappelons que l’Aide Médicale d’Etat (AME) est principalement destinée à prendre en charge les dépenses médicales des étrangers en situation irrégulière résidant en France. Qu’on prenne le problème du point de vue que l’on voudra ; que l’on vire et tourne ; que l’on mette en avant les motivations que l’on voudra (soi-disant générosité, soi-disant sentiments humains…) : l’AME n’est rien d’autre, objectivement, qu’une prime à la fraude ; qu’un encouragement au non respect des lois et des règlements ; qu’une promotion de l’illégalité…

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL