Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

André Santini a raison...

           Secrétaire d’Etat chargé de la Fonction publique, auprès du ministre du Budget, André Santini n'est pas celui qui a obtenu le poste le plus "facile", loin de là ! ...

          Il vient de commenter l'évolution de l'emploi dans la Fonction publique, et revient sur la diminution du nombre de fonctionnaires. Pour l'année 2009, le Budget aurait aimé obtenir 35.000 suppressions nettes, il n'y en aura "que" 30.600. Certes, c'est bien peu. Et par rapport à des pays comme le Canada (qui souffrait il y a quelques années de maux comparable saux notres...) le rythmne n'est pas très rapide, c'est le moins que l'on puisse dire...

          "Mais il falllait le faire et nous l'avons fait: c'est la première fois depuis sa création que la Fonction publique ne grossit plus. C'est peu, mais c'est un début, et cela demandait du courage..."

         Il a raison, et nous devons le reconnaître, en lui en donnant acte: l'État central s'est réellement engagé dans la bonne voie; c'est vrai, c'est courageux et on doit le dire.

         Dommage que les collectivités territoriales annulent cet effort, en embauchant à tour de bras: mais c'est un autre problème, que nous avons déjà évoqué et que nous évoquerons encore...

Les commentaires sont fermés.