UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Prisons: on est au bord de l'explosion...

           Avec 63 645 détenus au 1er mai 2008, le nombre de prisonniers en France frôle, à 7 personnes près, le record historique des 63 652 détenus atteint au 1er juillet 2004.

           Selon les statistiques de l’administration pénitentiaire, il n’y a actuellement que 50 631 places de prison opérationnelles.

           Lors d’une conférence de presse, la ministre de la Justice Rachida Dati a annoncé qu’elle allait "prochainement" prendre un décret pour "organiser la mise en œuvre" de la règle du un détenu par cellule. Louable intention, mais comment va-t-elle faire ?

          On marche sur la tête, à "la Pénitentiaire", où l'on a laissé se créer une bombe à retardement -une de plus....- qui ne pourra pas manquer d'exploser un jour. Pourra-t-on continuer à éluder encore longtemps "la" question de fond, et à refuser de voir la réalité en face ? Selon les prisons, entre la moitié et les deux tiers des détenus sont de confession musulmane, soit étrangers, soit immigrés récents. Cela ne doit-il pas "interpeller quelque part ?"

          Il faut être logique: ou l'on est idéologue, et l'on souhaite "garder tout le monde", mais alors il faut cesser de se plaindre. Ou alors on se plaint, mais il faut proposer une solution. Pour nous, le choix est fait. Nous proposons de déchoir d'une nationalité française dont, sitôt gratifiés, ils ont montré qu'ils n'étaient pas dignes tous les immigrés récents condamnés et emprisonnés. Et de leur faire quitter le territoire...

Commentaires

  • La plupart des détenus étant déchus de leurs droits civiques, leur taux de satisfaction n'a que peu d'importance.

Les commentaires sont fermés.